Les ministres de la Santé du G7 se réuniront lundi pour une “réunion d’urgence” convoquée par le gouvernement britannique, qui occupe la présidence tournante du Groupe, pour traiter de la question du variant Omicron du Covid-19.

Dans un communiqué, le département de la santé britannique a annoncé que les ministres de la Santé de la France, des Etats-Unis, du Canada, d’Allemagne, d’Italie, du Japon et du Royaume-Uni se retrouveront “lundi 29 novembre pour discuter de l’évolution de la situation concernant Omicron”, lors d’une “réunion d’urgence”.

Cette décision intervient alors que des cas liés à la nouvelle souche ont été détectés dans plusieurs pays à travers le globe, notamment aux Pays-Bas où 13 cas ont été identifiés.

Au Royaume-Uni, trois cas ont pour l’instant été confirmés par l’Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA): le cas d’une personne qui s’était rendue à Londres mais qui a depuis quitté le pays, un cas dans la ville de Nottingham (centre de l’Angleterre) et le dernier dans celle de Chelmsford (est de Londres).

La nouvelle souche, initialement identifiée en Afrique du Sud, a été qualifiée de «préoccupante» par l’OMS vu qu’elle présente un risque accru de réinfection. La responsable technique de l’OMS sur la Covid-19, Maria van Kerkhove, a souligné que le variant présente un certain nombre de mutations préoccupantes, notant que des scientifiques d’Afrique du Sud et du monde entier se sont mobilisés pour comprendre ses caractéristiques et contenir sa propagation.

Bouton retour en haut de la page
Fermer