Casablanca – La croissance du patrimoine financier des ménages marocains a décéléré à 4,4% en 2018 après 6,6% une année auparavant, pour s’établir à 791 milliards de dirhams (MMDH), selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Cette évolution résulte du ralentissement des dépôts bancaires des ménages, dont la progression s’est limitée à 3,6% au lieu de 6,1% en 2017, souligne BAM dans la nouvelle édition de son rapport sur la stabilité financière au titre de l’exercice 2018, notant que leurs placements sous forme d’assurance vie et de valeurs mobilières ont maintenu un rythme de progression globalement soutenu.

Ce patrimoine financier, explique BAM, demeure essentiellement constitué de dépôts auprès des banques à hauteur de 83%. Les placements en assurance-vie et en valeurs mobilières ont maintenu des parts quasi-stables de près de 10% et 7% respectivement.

Les dépôts bancaires des ménages se sont chiffrés à 657,7 MMDH en 2018, marquant un ralentissement de leur croissance, revenant à 3,6% après 6,1% en 2017, précise la Banque centrale, ajoutant que l’analyse de leur évolution par agent économique révèle que les dépôts des ménages résidents au Maroc ont progressé de 4,9% à 474,7 MMDH, contre 6,4% à fin 2017 et ceux des ménages marocains résidents à l’étranger ont connu une nette décélération revenant de 5,1% à 0,9% pour s’établir à près de 183 MMDH.

Par catégorie, les dépôts à vue ont progressé de 5,3% contre 8,3% une année auparavant et 6,7% en moyenne au cours des cinq dernières années, pour se situer à 395 MMDH, fait savoir le rapport. En outre, les avoirs détenus sous forme de comptes d’épargne ont également décéléré de 5,6% à 3,6%, atteignant 156 MMDH.

Les dépôts à terme, pour leur part, ont accusé un repli de 3,4%, pour la troisième année consécutive, indique le rapport, notant que leur part dans le total des dépôts s’est encore réduite, pour ne représenter que 15% en 2018 contre 16% en 2017 et 21% il y a dix ans en raison de la baisse continue des taux d’intérêt rémunérant ce type de placement.

Bouton retour en haut de la page
Fermer