La sélection nationale, qui a décroché lundi sa première victoire face au Togo, ambitionne de valider son billet de qualification pour le second tour du Championnat d’Afrique des nations (Cameroun-2021) lors du match qui l’opposera vendredi au Rwanda pour le compte de la 2è journée de la phase de groupes.

Dans leur quête pour défendre leur titre décroché en 2018 au Maroc, les Lions de l’Atlas espèrent décrocher vendredi une deuxième victoire et obtenir le précieux sésame pour le prochain tour.

La confrontation face au Rwanda constitue pour les Lions de l’Atlas une véritable opportunité pour s’affirmer et corriger les erreurs relevées lors du premier match débloqué grâce à un penalty signé Yahya Jabrane. Cette première confrontation a permis de mettre le doigt sur l’inefficacité devant les buts et le manque d’homogénéité entre les lignes que le sélectionneur national Lhoussine Ammouta sera obligé de corriger pour espérer décrocher le Graal.

Dans ce sens, M. Ammouta a affirmé lors de la conférence de presse tenue au terme du premier match, qu’il était “confiant en la capacité des joueurs à s’illustrer lors des prochaines rencontres”, notant que l’important lors de ces premiers matchs de poules, “c’est d’engranger les trois points de la victoire”.

Notant que l’efficacité devant les cages a fait défaut lors de cette première confrontation, le sélectionneur national a confié que ses hommes seront plus concentrés et efficaces devant les buts lors de la rencontre face au Rwanda.

De son côté, le joueur Mohamed Ali Bamaamar a indiqué dans une déclaration à la presse avant le match que cette confrontation est d’une grande importance, considérant que la victoire face au Rwanda permettra de s’assurer une qualification pour le tour suivant.

Le milieu de terrain a, toutefois, mis l’accent sur la nécessité de ne pas sous-estimer l’adversaire, qui comprend des joueurs compétitifs dont les qualités athlétiques sont incontestables.

Naoufal Zerhouni a, pour sa part, déclaré que toute la concentration est focalisée sur le match face au Rwanda, ajoutant que les joueurs sont déterminés à remporter la victoire et décrocher leur billet pour le prochain tour.

Mardi, la sélection a repris ses entraînements sous la supervision d’Ammouta, une séance qui a été marquée par l’absence de l’attaquant du Mouloudia Oujda, Adam Nafati, qui souffre d’une blessure, et par le retour à l’entraînement collectif de l’attaquant rajaoui Abdelilah El Hafidi.

A cet égard, le médecin de la sélection, Abderrazak Hifti, a fait savoir que mis à part Nafati, tous les joueurs se portent bien avant le match face au Rwanda.

“Hafidi, qui souffrait d’une blessure au niveau de la cuisse et qui a suivi un traitement au cours des derniers jours en coordination avec le staff médical du Raja, est rétabli”, a indiqué le médecin. Le milieu offensif du Raja “est prêt à participer au match contre le Rwanda, il est prêt pour un retour à la compétition”, a-t-il ajouté.

De son côté, Adam Ennafati sera également de retour d’ici deux jours, a noté le médecin qui a, par ailleurs, exprimé sa satisfaction quant au retour de Soufiane Rahimi qui a rejoint la sélection en étant blessé. “Grâce aux efforts déployés par le staff médical de la sélection et celui du Raja de Casablanca, Rahimi s’est très vite rétabli et a même remporté le prix du meilleur joueur du match face au Togo”.

Les hommes d’Ammouta croiseront le fer vendredi avec le Rwanda (20h00) au stade de la Réunification, à Douala, avant de défier l’Ouganda, quatre jours plus tard pour le compte de la troisième journée de la phase de poules.

Bouton retour en haut de la page
Fermer