Le climat général des affaires aurait été “normal” selon 78% des industriels au cours du 3ème trimestre 2019 et “favorable” pour 22% d’entre eux, selon une enquête de Bank Al-Maghrib (BAM).

Par branche d’activité, il a été qualifié de “normal” par la quasi-totalité des industriels de “l’agro-alimentaire” et du “textile et cuir”, tandis que 78% dans la “chimie et parachimie” le qualifient de “normal” contre 22% qui le déclarent “favorable”, précise BAM dans une note sur les résultats trimestriels de l’enquête de conjoncture.

Dans la “mécanique et métallurgie”, la moitié des patrons sondés juge le climat des affaires “favorable” et l’autre moitié “normal”, ajoute la même source.

Pour leur part, les conditions d’approvisionnement auraient été “normales” selon 87% des industriels et “difficiles” selon 12%, relève BAM, notant que par branche d’activité, elles ont été jugé “normales” par 79% des industriels du “textile et cuir” et “difficiles” par 20%. Dans les autres branches, la proportion des entreprises indiquant des conditions d’approvisionnement “normales” est de 86% dans la “mécanique et métallurgie” et dans la “chimie et parachimie” et de 88% dans “l’agroalimentaire”.

S’agissant du stock des matières premières et demi-produits, il aurait été à un niveau normal et ce, dans l’ensemble des branches d’activité, fait ressortir l’enquête, notant que les industriels déclarent une hausse des effectifs employés durant les trois derniers mois qui aurait concerné principalement la “mécanique et métallurgie” et le “textile et cuir”.

Dans la “chimie et parachimie”, 82% des entreprises indiquent une stagnation et 15% une baisse de leurs effectifs, tandis que dans l’”agro-alimentaire”, ces proportions sont de 81% et 10% respectivement. Pour les trois prochains mois, la majorité des industriels s’attendent à une hausse des effectifs employés.

Bouton retour en haut de la page
Fermer