MDJS 1100X150 VA CHRONO

Les anneaux olympiques géants dressés dans la baie de Tokyo ont été enlevés jeudi pour une opération de maintenance d’environ quatre mois, alors que les JO 2020 ont été reportés d’un an à cause de la pandémie de coronavirus.

L’entrelacs d’anneaux colorés de 69 tonnes avait été installé en début d’année au large du quartier d’Odaiba, au bord de la baie de Tokyo, alors que la capitale japonaise entamait le compte à rebours final en vue des Jeux.

Ils devaient rester en place jusqu’à la fin de l’événement, prévue à l’origine le 9 août, pour y être remplacés par le symbole des Jeux paralympiques.

Mais la barge supportant le monument d’une quinzaine de mètres de haut pour 32 mètres de large a été remorquée vers le rivage jeudi. L’ensemble “sera soumis à un contrôle de sécurité et une opération d’entretien pendant quatre mois environ”, a déclaré la ville dans un communiqué, précisant que la date de son retour n’était pas encore déterminée.

Les Jeux devaient initialement être inaugurés le 24 juillet, mais les organisateurs ont pris en mars la décision historique de les reporter à l’été 2021, alors que le Covid-19 progressait dans le monde entier.

Les responsables olympiques, au niveau international et japonais, répètent qu’ils prévoient toujours d’organiser l’événement l’an prochain comme prévu, mais de nombreux experts doutent que la pandémie sera sous contrôle d’ici là.

Par ailleurs, selon plusieurs sondages récents, une nette majorité de Japonais souhaitent un nouveau report des JO ou leur annulation en raison du Covid-19, en pleine recrudescence actuellement dans l’archipel nippon.

Bouton retour en haut de la page
Fermer