Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne (UE), réunis en sommet par vidéoconférence, sont convenus de créer un fonds de relance économique dans le cadre de la réponse de l’UE à la crise du coronavirus.

“Nous nous sommes accordés sur la création d’un fonds de relance économique, dédié à la réponse à la pandémie du Covid-19, qui est nécessaire et urgent, et suffisamment important pour faire face à l’étendue de la crise”, a indiqué le président du Conseil européen, Charles Michel, lors d’une déclaration à l’issue du sommet européen.

M. Michel a précisé que ce fonds devra cibler les secteurs et les zones géographiques les plus touchées de l’Union européenne.

Les Vingt-sept, a-t-il ajouté, ont chargé la Commission européenne d’analyser les besoins exacts par Etat et par secteur et de présenter rapidement une proposition sur ce fonds de relance “qui soit à la hauteur du défi auquel nous sommes confrontés” et qui pourrait être liée au budget 2021-2027 de l’UE.

Selon la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, ladite proposition devrait être présentée dans “la deuxième ou la troisième semaine de mai”.

Les leaders européens ont également entériné le plan d’urgence à 540 milliards d’euros élaboré par les ministres des Finances dans le cadre de l’Eurogroupe, afin de répondre dans l’immédiat au choc économique de la crise du coronavirus, a fait savoir M. Michel.

L’Eurogroupe “continuera de suivre de près la situation économique et préparera le terrain pour une reprise robuste”, a relevé le président du Conseil européen.

Avec le confinement de sa population, l’UE devrait enregistrer une chute record de son PIB de 7,1% cette année, selon les prévisions du FMI, alors que la crise qui menace les 19 pays de la zone euro risque d’être la plus grave de l’histoire de la monnaie unique depuis 1999.

Bouton retour en haut de la page
Fermer