L’économie sud-africaine devra faire face, en 2020, à sa plus grave contraction depuis un siècle, a indiqué la Banque mondiale, estimant que cette économie, comptée parmi les plus industrialisées du continent africain, devra se contracter de 7,1 pc.

Il s’agit d’une importante révision à la baisse des prévisions de croissance de l’économie sud-africaine par la BM, qui avait estimé en janvier dernier que cette économie devait croitre de 0,9 pc.

La nouvelle prévision de l’institution de Bretton est en droite ligne avec celle de la banque centrale sud-africaine, qui prévoit une contraction de 7 pc du Produit Intérieur Brut (PIB) sud-africain en 2020.

Par ailleurs, d’autres analyses brossent un tableau plus sombre des perspectives de l’économie sud-africaine, qui était déjà en récession bien avant l’arrivée de la pandémie du Coronavirus.

La pandémie, qui a jusqu’à infecté 52.991 et fait 2.112 morts, a enfoncé l’économie sud-africaine dans la crise avec la perte de millions d’emplois, une situation qui risque de pousser le chômage à plus de 50 pc de la population active, selon certains rapports. Ce taux était de l’ordre d’environ 30 pc avant le Covid-19.

Par ailleurs, la Banque mondiale s’attend à une reprise de l’économie sud-africaine en 2021, avec une croissance de 2,9 pc du PIB. Cette reprise sera favorisée, selon la Banque, par le plan de relance économique lancé récemment par le gouvernement avec une enveloppe budgétaire représentant presque 10 pc du PIB.

Bouton retour en haut de la page
Fermer