Le tourisme peut constituer un levier de développement de l’espace oasien, ont souligné, mercredi, les participants à la 8 ème édition du Forum international du tourisme solidaire (FITS 2020) qui se tient du 28 au 30 janvier à Ouarzazate.

Un intérêt particulier doit être accordé aux oasis dans le but de permettre à ces espaces vitaux de contribuer à la promotion des conditions de vie de leurs habitants sur les plans économique et social, ont-ils ajouté lors d’une session sous le thème “Quelles politiques publiques en faveur de la préservation des oasis et de la mise en œuvre d’un tourisme responsable”.

Intervenant à cette occasion, le président du Conseil provincial de Ouarzazate, Said Afroukh, a souligné que cette province se distingue par ses caractéristiques naturelles et possède des potentialités importantes sur le plan touristique susceptibles de constituer des leviers de développement des espaces oasiens.

Il a mis l’accent sur la position géographique de Ouarzazate avec ses oasis, montagnes et zones désertiques, plaidant pour une meilleure exploitation de ces atouts naturels en vue de renforcer l’attractivité touristique de cette destination.

M. Afroukh a évoqué, par ailleurs, un certain nombre de défis qui doivent être relevés pour développer davantage le tourisme à Ouarzazate, notamment l’amélioration de la connectivité aérienne avec des destinations internationales, ainsi que la commercialisation du produit touristique local.

De son côté, Ali Oubarhou, directeur du développement oasien à l’ANDZOA (Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l’Arganier), a passé en revue les différentes mesures prises par l’agence pour le développement socio-économique de ces espaces.

Il a relevé que la stratégie de l’ANDZOA en la matière a pour objectif de dynamiser le développement économique et territorial dans ces zones en fédérant les efforts de tous les acteurs locaux concernés.

M. Oubarhou a noté que le but est aussi de favoriser un développement durable d’un point de vue économique, social, culturel, environnemental et humain, conformément aux orientations et stratégies décidées et identifiées en coordination avec les institutions publiques et privées, les ONG, les conseils élus et les organismes concernés.

Fatima Ait Benalla, de la Coopération belge au développement, a présenté un exposé sur le partenariat avec le Maroc en matière de développement des zones rurales.

Elle a précisé que le mode d’intervention de l’agence belge est toujours basé sur une formulation et une exécution conjointes des projets avec les partenaires et met l’accent sur une présence rapprochée auprès des bénéficiaires ou des groupes cibles.

Le FITS 2020 est organisé par le Conseil provincial de Ouarzazate et la ville de Ouarzazate, en partenariat avec le ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale et le Conseil provincial du tourisme (CPT).

Cet événement est initié avec le soutien de la Direction générale des Collectivités locales et la préfecture de la province de Ouarzazate et en collaboration avec l’ANDZOA.

Le forum réunit plus de 500 représentants des gouvernements nationaux et locaux, des médias et des associations, ainsi que des experts et des professionnels du tourisme de 35 pays pour qui la sauvegarde des oasis et le développement d’un tourisme responsable et solidaire sont à la fois souhaitables et possibles.

Cette 8ème édition du FITS a pour but de renforcer le plaidoyer en faveur de la sauvegarde des oasis du monde, en voie de dégradation accélérée alors que leurs écosystèmes sont des modèles de résilience dans un environnement hostile qui devraient servir de modèles à l’heure des bouleversements climatiques.

Elle vise également à promouvoir et développer un modèle touristique sobre, vecteur de développement local durable pour ces espaces fragiles, ainsi que de contribuer à la promotion de Ouarzazate et sa région en tant que destination touristique internationale riche de son patrimoine matériel et immatériel et de sa diversité culturelle.

Bouton retour en haut de la page
Fermer