Les participants à l’édition 2019 du 37ème Rallye aérien Toulouse-Saint-Louis du Sénégal sont arrivés, mercredi après-midi, à Dakhla pour une escale, avant de reprendre jeudi leur périple à Nouadhibou, en Mauritanie.

Cette année, le rallye, qui se déroule du 21 septembre au 4 octobre 2019, marque la commémoration du centenaire aéropostale (1919-2019) entre le Maroc et la France, une occasion pour célébrer l’Histoire du courrier aérien et rendre hommage à la mémoire des héros de l’air, Antoine Saint-Exupéry et Jean Mermoz, indique un communiqué des organisateurs.

Cette 37ème édition marque également la première liaison postale aérienne, réalisée en deux jours, le 1er et le 2 septembre 1919, via Barcelone et Alicante, par Didier Daurat aux commandes d’un Bréguet XIV, note le communiqué.

Tout en étant une compétition sportive de premier niveau dans le monde aéronautique, ce Rallye a pour point de départ la ville de Toulouse pour se rendre successivement à Alicante, Tétouan, Rabat, Agadir, Tarfaya, Laâyoune, Dakhla, avant d’arriver à Saint-Louis du Sénégal le 28 septembre, précise la même source.

Dans une déclaration à la MAP, le membre du comité d’organisation du Rallye,Thierry Sentous a souligné que les aviateurs vont parcourir prés de 10.000 Km durant deux semaines, faisant savoir que ce Rallye propose de suivre les traces des pionniers de l’Aéropostale, alliant à la fois un magnifique voyage aérien, une évocation historique et une compétition intéressante et ludique.

Les participants sont en provenance de France, de Suisse et d’Estonie, d’Allemagne et du Royaume Unie, a indiqué M. Sentous, faisant remarquer qu’ il y a une augmentation de la participation féminine cette année, avec 27 %. De même, il a souligné qu’un équipage marocain a accompagné le rallye sur la 4éme étape, entre Rabat et Tarfaya.

Les 26 avions (plus de soixantaine de personnes au total) engagés dans le rallye aérien jusqu’au 4 octobre vont rejoindre Saint-Louis, sur l’embouchure du fleuve Sénégal, en longeant les côtes africaines, respectant ainsi les étapes historiques des pionniers de l’aviation, a indiqué de son côté, le président du Rallye, Jean-Jacques Galy.

Lors du rallye, les pilotes volent à une vitesse variant entre 200 et 300 km/heure sur des monomoteurs équipés de moteurs avec une technologie moderne, a souligné le président de la compétition Jean-Jacques Galy.

Reconnu par la fédération aéronautique internationale, le Rallye est ouvert à tous les pilotes de tous les pays, avec des équipages de deux personnes ou plus, dont au moins un doit totaliser 250 heures de vol.

La commémoration du centenaire de l’acte fondateur de l’Aéropostale a été marquée par une série d’activités dont une conférence à l’initiative de l’Aéro-club royal de Rabat et l’association nationale de l’histoire de l’aviation marocaine et une exposition sous le thème “Maroc-Aéropostale 1919-2019”, organisées respectivement à la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc.

Bouton retour en haut de la page
Fermer