Le coup d’envoi d’un programme de 300 tournées théâtrales au profit des MRE dans plusieurs pays d’accueil, a été donné jeudi à Skhirat, à l’initiative du ministère chargé des MRE et des affaires de la migration, en partenariat avec des troupes de théâtre marocaines.

S’exprimant lors d’une cérémonie de lancement de ce programme, le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, s’est félicité du bilan remarquable de la première édition de cette tournée qui a témoigné de la passion et de l’intérêt porté par les MRE envers les activités artistiques et culturelles organisées par le Royaume, soulignant que le programme de cette édition prévoit 300 spectacles en langues arabe et amazighe, présentés par 140 troupes de théâtres marocaines.

“Cette édition revêt une importance particulière par rapport aux éditions précédentes, puisqu’elle marque un début prometteur de l’intégration de la langue amazighe dans les activités culturelles destinées aux MRE”, a relevé M. El Otmani à cette occasion, rappelant que quelque 51 spectacles en amazighe seront présentés lors de cette tournée.

“Cette action s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens de la communauté marocaine à l’étranger avec son pays d’origine, communauté qui elle même est l’ambassadrice de la culture marocaine dans ces pays d’accueil”, a précisé le Chef du gouvernement, faisant observer que cette édition coïncide avec la célébration du 20ème anniversaire de l’accession de SM le Roi Mohammed VI au Trône de Ses glorieux ancêtres.

M. El Otmani a rappelé dans ce sillage que le Maroc a connu une grande renaissance sur tous les plans, notamment au niveau des arts et de la culture, mettant en avant le rôle du théâtre dans la promotion de la création artistique et littéraire.

De son côté, le ministre de la Culture et de la communication, Mohammed Laaraj, s’est félicité du rôle important du théâtre marocain dans la promotion de la culture et de l’identité marocaine, affirmant que le lancement de ce programme est une occasion pour présenter les accumulations historiques et patrimoniales du Royaume dans un cadre culturel, riche et diversifié.

“Cette manifestation artistique est une occasion pour les MRE d’apprendre davantage sur la culture et le théâtre marocain en langues arabe et amazighe”, a-t-il fait observer, mettant l’accent sur les efforts déployés par le ministère délégué chargé des MRE et des affaires de la migration, et par les artistes marocains, en matière de promotion de la culture et du patrimoine marocain pour les Marocains du monde.

Dans le même contexte, le ministre délégué chargé des MRE et des Affaires de la migration, Abdelkrim Benatiq, a mis en exergue l’enjeu de la dimension culturelle dans le renforcement des liens des MRE avec leur pays d’origine, “une dimension constamment évoquée dans les directives royales concernant les Marocains du monde qui bénéficient d’une attention royale exceptionnelle, dans la Constitution de 2011, qui a accordé un statut particulier aux MRE, et enfin dans le programme gouvernemental”, a-t-il ajouté.

Dans une allocution à cette occasion, le Recteur de l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM), M. Ahmed Boukouss, a souligné qu’il s’agit d’une manifestation organisée dans le cadre du développement de l’offre artistique au profit des MRE, affirmant que l’intégration de spectacles en langue amazighe s’inscrit dans la mise en œuvre des dispositifs de la Constitution ayant reconnue la langue amazighe comme étant une langue officielle.

Selon le programme de cet événement, 300 spectacles en langues arabe et amazighe seront présentés aux MRE dans plusieurs pays d’accueil, notamment en Europe, en Afrique, et en Amérique du Nord, et ce pour une durée d’un an.

Bouton retour en haut de la page
Fermer