MDJS-FR

Le Comité international olympique (CIO) a annoncé dimanche qu’il se donnait une fenêtre de quatre semaines pour évaluer si les Jeux olympiques pouvaient se tenir comme prévu en juillet, à Tokyo.

Le CIO a mentionné dans une lettre adressée aux athlètes qu’il travaillerait de concert avec les autorités japonaises pour prendre une décision finale d’ici un mois.

“Ensemble, avec toutes les parties prenantes, nous avons commencé des discussions détaillées aujourd’hui pour compléter notre évaluation de l’évolution rapide de la situation sanitaire mondiale et de son impact sur les Jeux olympiques, dont un scénario de report”, a écrit le président du CIO, Thomas Bach, dans une lettre aux sportifs.

“Nous travaillons très fort et nous sommes convaincus que nous aurons conclu ces discussions au cours des quatre prochaines semaines”, a-t-il dit.

L’annulation complète des Jeux ne serait pas une option envisagée pour le moment, selon le président du CIO.

“Comme vous, nous sommes confrontés à un dilemme : l’annulation des Jeux olympiques détruirait le rêve de 11.000 athlètes des 206 comités nationaux olympiques, de l’équipe olympique des réfugiés, probablement des athlètes paralympiques, et de tous ceux et celles qui les entourent comme le personnel d’entraîneurs, médical et d’arbitrage, les partenaires d’entraînement ainsi que leur famille et amis”, a-t-il expliqué.

Depuis une dizaine de jours, plusieurs voix s’élèvent pour demander le report des Jeux de Tokyo. Samedi, la puissante Fédération américaine d’athlétisme s’est ajoutée aux différents organismes et fédérations nationales qui pressent le CIO de prendre une décision rapidement.

Les compétitions sportives internationales ont été annulées aux quatre coins de la planète en raison de la pandémie de COVID-19, dont plusieurs épreuves de qualification olympique.

MDJS-AR
Bouton retour en haut de la page
Fermer