L’Organisation panafricaine des Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique) a annoncé, jeudi, que la 9è édition du Sommet Africités (Africités 9) initialement prévue du 16 au 20 novembre 2021 à Kisumu (Kenya), a été reporté pour la période du 26 au 30 avril 2022, toujours à Kisumu.

Dans un communiqué adressé au public et aux institutions partenaires, CGLU Afrique indique que le gouvernement du Kenya a sollicité le report du Sommet à cause de l’impact de la pandémie Covid-19 qui touche le pays, au même titre que les autres nations du monde.

Le thème du Sommet reste : « Le rôle des villes intermédiaires d’Afrique dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 de l’ONU et de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine », relève la même source.

Kisumu est la toute première ville intermédiaire à accueillir le Sommet Africités. La précédente édition Africités 8, organisée à Marrakech en novembre 2018 au Maroc avait enregistré une affluence record de 8300 participants de 79 pays, dont 52 pays africains, rappelle le communiqué.

Le sommet Africités est le plus grand rassemblement démocratique organisé sur le continent africain, indique la source, ajoutant que ce sommet réunit tous les trois ans les ministres, les maires et leaders des collectivités territoriales, les représentants de la société civile, du secteur privé, des milieux académiques et de la recherche, les institutions financières nationales, régionales et internationales, les partenaires au développement, entre autres.

Le sommet Africités offre une plateforme unique de dialogue sur le rôle des collectivités territoriales sur le développement et l’unité de l’Afrique, et sur la place de la décentralisation dans l’amélioration de la gouvernance des affaires publiques en Afrique, conclut le document.

Bouton retour en haut de la page
Fermer