L’annonce du report de la reprise des cours présentiels jusqu’au mois de septembre prochain constitue une décision “judicieuse” qui fait passer avant tout la santé des élèves et des cadres administratifs et pédagogiques de l’éducation nationale, a souligné le directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Drâa-Tafilalet, Ali Berrad.

Cette décision, tout comme les autres en rapport avec la poursuite de l’année scolaire 2019-2020, ont été prises “en temps opportun” pour rassurer aussi bien les élèves et leurs parents que l’ensemble des acteurs et intervenants du système de l’éducation nationale, en écartant l’éventualité d’une année blanche, a-t-il ajouté dans un entretien à la MAP.

M. Berrad a mis en exergue les autres décisions prises à ce sujet par le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Parmi ces mesures, a-t-il rappelé, la poursuite de l’opération de l’enseignement à distance, l’organisation de l’examen national de la deuxième année du baccalauréat en juillet et celui de la première année du baccalauréat en septembre, sachant que les sujets des épreuves ne porteront que sur les cours présentiels dispensés jusqu’au 14 mars dernier, en vue de garantir le respect du principe de l’égalité des chances.

En outre, le mois de septembre sera consacré aux révisions et au soutien scolaire, dans le but de renforcer les acquis et connaissances des élèves et leur permettre de poursuivre leur cursus scolaire dans les meilleures conditions, a-t-il poursuivi, ajoutant que les corps enseignant et administratif seront mobilisés pour assurer la réussite de cette étape.

S’agissant des examens de la session 2020 de la deuxième année du baccalauréat au niveau de la région de Drâa-Tafilalet, M. Berrad a souligné que plusieurs mesures seront prises dans le cadre de la préparation de cette échéance.

Il s’agit notamment, a-t-il dit, de la mise en place d’une cellule régionale chargée d’assurer le suivi des préparatifs et de garantir les conditions nécessaires pour le déroulement des examens et l’aménagement au sein de l’AREF d’un centre chargé de l’impression des épreuves des examens du baccalauréat et que son personnel ne pourra pas quitter pour une période de plus d’un mois.

M. Berrad a fait savoir que des tests de dépistage du nouveau Coronavirus (Covid-19) seront effectués au personnel de ce centre, en coordination avec la waliya de la région de Drâa-Tafilalet et la Délégation régionale de la Santé, ajoutant que cet espace et l’ensemble de ses équipements seront désinfectés, dans le cadre des mesures préventives contre cette pandémie.

Il sera procédé à la désinfection aussi des véhicules qui transporteront les épreuves ainsi que des centres d’examen, précisant, à ce sujet, que des installations sportives, des cours des établissements et des amphithéâtres de la faculté peuvent être aménagés pour le passage du baccalauréat.

Des masques, du gel hydro-alcoolique et du savon liquide seront mis à la disposition des candidats de la session ordinaire de l’examen national unifié du baccalauréat 2020 qui se déroulera en deux pôles, le premier pour la Littérature et L’enseignement originel et le second pour les Sciences-techniques et le Bac professionnel, a fait savoir encore M. Berrad.

Le responsable a indiqué, à cet égard, que le nombre des candidats au baccalauréat dans la région de Drâa-Tafilalet au titre de la session 2020 s’établit à 23.278 élèves, dont 17.098 officiels et 6.180 libres.

Il a précisé que 7.227 (31,04% du total) candidats au baccalauréat seront appelés à passer cet examen dans la province d’Errachidia, 3.272 (14,06%) dans celle de Midelt, 4.535 (19,48%) dans celle de Ouarzazate, 3.871 (16,63%) à Tinghir et 4.373 (18,80 %) à Zagora.

Par ailleurs, M. Berrad a relevé les efforts importants déployés par l’AREF de Drâa-Tafilalet en contribuant à l’opération de l’enseignement à distance à travers la production de dizaines de ressources numériques publiées sur à la plateforme TelmidTICE et diffusées sur les trois chaînes de la télévision nationale dédiées à cet effet.

Il a relevé que les ressources numériques produites par l’AREF concernent toutes les matières de la première année du baccalauréat Sciences expérimentales, ainsi que les matières non généralisées, à l’instar de la musique, l’art plastique, l’informatique ou la technologie, pour le niveau de la troisième année du collège.

Le ministère de l’Education nationale avait annoncé récemment que l’enseignement à distance se poursuivra jusqu’à la fin de l’actuelle année scolaire, au profit des élèves, étudiants et stagiaires et que seuls les examens du baccalauréat seront organisés en présentiel.

S’agissant des autres niveaux scolaires, seules les notes des contrôles organisés jusqu’au 14 mars dernier seront prises en compte, ainsi que les notes des examens locaux pour la 6ème année du primaire et la 3ème année du collège.

Bouton retour en haut de la page
Fermer