Un total de 151 personnes, dont des bébés et enfants, sont arrivées dimanche à l’aéroport de Dakhla à bord d’un avion de la Royal Air Maroc (RAM) en provenance de Mauritanie, opéré dans le cadre du rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger en raison de la pandémie du nouveau coronavirus.

L’opération s’est déroulée dans le respect total des mesures de précaution et du protocole sanitaire en vigueur pour garantir un accueil sécurisé et rassurant pour ces passagers, sous la supervision des autorités compétentes.

Munies de leurs masques de protection, ces personnes ont pu effectuer à leur arrivée les formalités douanières et récupérer leurs bagages de manière fluide et ordonnée, tout en se conformant aux consignes de distanciation sociale et des gestes barrières, avec utilisation des bornes distributrices de gels hydroalcooliques.

Cette opération s’est déroulée dans le respect des mesures préventives et du protocole sanitaire en vigueur, en coordination avec les autorités locales, la Sûreté nationale, la Gendarmerie royale, la douane ainsi que les cadres médicaux du ministère de la Santé, a déclaré à la MAP le commandant de cette plateforme aéroportuaire, Aoutoul Abdelmounaim.

Des mesures ont également été prises pour faciliter les formalités douanières et administratives, dans le respect des mesures de distanciation physique, afin de minimiser le temps de passage de ces personnes, a noté M. Abdelmounaim, soulignant que d’importants moyens ont été déployés pour réduire le risque sanitaire, comme les masques, les distributeurs de gels hydroalcooliques et de caméras thermiques.

Pour sa part, le délégué provincial de la santé d’Oued-Eddahab, Issam Ahadi a indiqué que les services de santé ont pris un ensemble de mesures au niveau de l’aéroport pour accueillir les Marocains rapatriés, notamment le contrôle de leur état de santé, de leurs températures, ainsi que des symptômes apparents.

Il a souligné que le personnel médical a effectué les tests de dépistage au Covid-19 sur les 151 passagers qui ont ensuite embarqué dans des bus à destination de plusieurs établissements hôteliers de la ville de Dakhla, où ils seront confinés selon les procédures sanitaires en vigueur.

Des personnes rapatriées approchées par la MAP ont fait part de leur soulagement et de leur joie de regagner la mère patrie et de leur satisfaction de l’accueil et des dispositions prises au niveau de l’aéroport de Dakhla, exprimant leurs remerciements à SM le Roi Mohammed VI pour cette noble initiative.

Elles ont également affirmé que le vol s’est déroulé dans de bonnes conditions, mettant l’accent sur les efforts déployés par l’ambassade du Royaume du Maroc en Mauritanie, ainsi que les autorités intervenant à l’aéroport de Dakhla pour garantir le déroulement de cette opération dans les meilleures conditions.

Des centaines de Marocains bloqués à l’étranger ont regagné le Maroc à bord de plusieurs vols en provenance de l’Algérie, de la région espagnole d’Andalousie, de Madrid, de Barcelone et des Iles Canaries. Ces opérations de rapatriement se poursuivront et devront concerner prochainement d’autres pays.

Ces opérations, qui font suite au discours du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, devant la Chambre des conseillers annonçant le début du rapatriement, se dérouleront dans le droit fil de la stratégie globale mise en place au Maroc conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI.


Un total de 302 personnes, dont des bébés, des enfants et des personnes âgées, sont arrivées samedi soir à l’aéroport de Tétouan Saniat R’mel à bord de deux avions en provenance d’Istanbul, dans le cadre du rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger en raison de la pandémie du nouveau coronavirus.

Les deux avions ont atterri avec à bord, respectivement 152 et 150 citoyens marocains qui constituent le quatrième groupe de Marocains rapatriés de Turquie. Ces opérations de rapatriement se poursuivront dans les prochains jours.

Dans le cadre du rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger en raison de la pandémie du nouveau coronavirus, l’aéroport Tétouan Saniat R’mel a accueilli plusieurs vols avec à bord au total plus de 1.000 Marocains qui étaient bloqués en Espagne et en Turquie, a indiqué le directeur de l’aéroport, Hassan Limouni.

L’ensemble des mesures nécessaires ont été prises pour assurer le déroulement de l’opération dans le respect total des mesures de précaution et du protocole sanitaire en vigueur, et ce avec la participation de l’ensemble des intervenants, a précisé M. Limouni dans une déclaration à la MAP.

Plusieurs ressources ont été mobilisées pour garantir les mesures de protection nécessaires, notamment la mise à la disposition des voyageurs de masques de protection, l’installation de la signalisation et la prise de température à l’aide de caméras thermiques, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, des mesures ont également été prises pour faciliter les formalités douanières et administratives, dans le respect des mesures de distanciation physique, afin de minimiser le temps de passage des Marocains rapatriés, a fait savoir M. Limouni.

Des personnes rapatriées ont fait part, à cette occasion, de leur joie de regagner la mère patrie et leur satisfaction quant aux mesures prises au niveau de l’aéroport Tétouan Saniat R’mel, exprimant leurs remerciements à SM le Roi Mohammed VI pour cette noble initiative.

Ces personnes ont embarqué dans des bus à destination d’établissements hôteliers situés dans le littoral de Tamuda Bay relevant de la préfecture de M’diq-Fnideq, où elles ont été soumises aux tests de dépistage au nouveau coronavirus (Covid-19) et seront confinées selon les procédures sanitaires en vigueur et dans les meilleures conditions.

Toutes les opérations de rapatriement suivent le même protocole sanitaire, avec des tests de dépistage au virus à l’arrivée et un confinement de neuf jours dans le cadre du suivi médical nécessaire, le but étant de s’assurer que ces personnes ne constitueront pas un danger pour elles-mêmes ou leurs familles et voisins.

Ces opérations, qui font suite au discours du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, devant la Chambre des conseillers annonçant le début du rapatriement, se dérouleront dans le droit fil de la stratégie globale mise en place au Maroc conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI.


L’opération de rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger à cause de la pandémie du nouveau coronavirus s’est poursuivie, vendredi soir, avec l’arrivée à l’aéroport Oujda-Angad de quelque 312 personnes, dont des bébés, des enfants et des personnes âgées, en provenance de Turquie.

Ces personnes, qui sont arrivées à bord de trois avions de la Royal Air Maroc (RAM) constituent le troisième groupe de Marocains rapatriés depuis Istanbul, et ce après l’arrivée ces derniers jours à l’aéroport de Saniat R’mel de Tétouan de deux autres groupes, respectivement de 313 et 103 personnes.

Trois vols ont été programmés ce vendredi avec à bord un total de 312 Marocains (104 dans le premier vol, 105 dans le second et 103 dans le dernier), et ce dans le cadre de l’opération de rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger en raison de la pandémie du Coronavirus, a déclaré à la presse le directeur de l’aéroport d’Oujda-Angad, Mohcine Benhaddouche.

Il a fait savoir dans ce sens que depuis le lancement de cette opération l’aéroport d’Oujda-Angad a accueilli plus de 1.200 personnes en provenance d’Algérie, d’Espagne et de Turquie, affirmant que l’opération se déroule dans de très bonnes conditions et dans le strict respect des normes sanitaires.

M. Benhaddouche a tenu à rappeler, à cette occasion, que toutes les dispositions nécessaires ont été prises en coordination avec l’ensemble des services et parties concernés pour le bon déroulement de cette opération.

D’importants moyens ont été déployés pour réduire le risque sanitaire, comme les masques, les distributeurs de gels hydroalcooliques et de caméras thermiques, en sus des mesures de distanciation physique, a-t-il encore précisé, rappelant que le personnel de l’aéroport a bénéficié de sessions de formation en matière de gestion de ce genre d’opérations.

Des dispositions ont été également prises pour faciliter les formalités douanières et pour que le temps de passage de ces personnes rapatriées soit le plus court possible afin de minimiser le risque éventuel de contagion.

Des personnes rapatriées approchées par la MAP ont fait part de leur soulagement et de leur joie de regagner la mère patrie et de leur satisfaction de l’accueil et des dispositions prises au niveau de l’aéroport d’Oujda, exprimant leurs remerciements à SM le Roi Mohammed VI pour cette noble initiative.

Les 312 personnes rapatriées ont ensuite embarqué dans des bus, désinfectés auparavant, à destination d’établissements hôteliers de la ville de Saïdia, où elles seront soumises aux tests de dépistage au nouveau coronavirus (Covid-19) et seront confinées selon les procédures sanitaires en vigueur.

Toutes ces opérations suivent le même protocole sanitaire, avec des tests de dépistage au virus à l’arrivée et un confinement de neuf jours dans le cadre du suivi médical nécessaire, le but étant de s’assurer que ces personnes ne constitueront pas un danger pour eux-mêmes ou leurs familles et voisins.

Ces opérations, qui font suite au discours du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, devant la Chambre des conseillers annonçant le début du rapatriement, se dérouleront dans le droit fil de la stratégie globale mise en place au Maroc conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI.

Bouton retour en haut de la page
Fermer