Le Prix Nobel de la Paix 2020 a été attribué au Programme alimentaire mondial des Nations-Unies pour “ses efforts en matière de lutte contre la faim”, a annoncé, vendredi à Oslo, le Comité Nobel norvégien.

“Le Comité Nobel norvégien a décidé d’attribuer le prix Nobel de la paix pour 2020 au Programme alimentaire mondial (PAM) pour ses efforts de lutte contre la faim, pour sa contribution à l’amélioration des conditions de paix dans les zones touchées par le conflit et pour avoir agi en tant que force motrice dans efforts pour empêcher l’utilisation de la faim comme arme de guerre et de conflit”, a motivé le Comité.

“Le Programme alimentaire mondial est la plus grande organisation humanitaire au monde qui lutte contre la faim et promeut la sécurité alimentaire”, a poursuivi le Comité Nobel, un organe élu par le Parlement norvégien (Stortinget), responsable de l’attribution de cette prestigieuse distinction.

Le Comité Nobel norvégien estime que fournir une assistance pour accroître la sécurité alimentaire non seulement prévient la faim, mais peut également contribuer à améliorer les perspectives de stabilité et de paix.

Le PAM a participé activement au processus diplomatique qui a abouti en mai 2018 à l’adoption à l’unanimité par le Conseil de sécurité des Nations-Unies de la résolution 2417, qui pour la première fois abordait explicitement le lien entre conflit et faim. Le Conseil de sécurité a également souligné l’obligation des États membres de l’ONU d’aider à faire en sorte que l’aide alimentaire parvienne à ceux qui en ont besoin, et a condamné l’utilisation de la famine comme méthode de guerre.

“Avec le prix de cette année, le Comité Nobel norvégien souhaite tourner les yeux du monde vers les millions de personnes qui souffrent ou sont menacées de la faim. Le Programme alimentaire mondial joue un rôle clé dans la coopération multilatérale pour faire de la sécurité alimentaire un instrument de paix et a fortement contribué à mobiliser les États membres de l’ONU pour lutter contre l’utilisation de la faim comme arme de guerre et de conflit”, souligne le Comité.

Le Prix Nobel de la paix 2019, rappelle-t-on,  a été attribué au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed Ali “pour ses efforts en faveur de la paix et de la coopération internationale, et en particulier pour son initiative décisive visant à résoudre le conflit frontalier avec l’Érythrée”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer