Un vibrant hommage a été rendu au poète marocain Ismail Zouirik, lors de la cérémonie d’ouverture du 18è festival de la poésie arabe de Charjah.

L’hommage rendu au poète marocain aux côtés du poète émirati Talal Salem Al-Sabri, intervient en reconnaissance de son rôle actif dans l’arène poétique et intellectuelle arabe et de son oeuvre poétique distinguée et prolifique.

La cérémonie d’ouverture du festival a été marquée par la présence du cheikh Sultan bin Muhammad Al Qasimi, membre du Conseil suprême et gouverneur de Charjah, de personnalités culturelles arabes et de plus de 40 poètes et critiques de plusieurs pays arabes.

A cette occasion, le poète marocain a présenté une variété de lectures de poésie, de même qu’un documentaire démontrant les efforts de Charjah pour servir la poésie et les poètes aux Émirats arabes unis et dans le monde arabe a été diffusé.

“Cet hommage restera gravé dans la mémoire”, a indiqué M. Zouirik dans une déclaration à la MAP, notant qu’il s’agit également d’un hommage à la poésie marocaine.

Pour sa part, le directeur de la Maison de la poésie de Tétouan, Moukhlis Saghir a relevé que M. Zouirik est considéré comme l’un des poètes les plus éminents au niveau national, outre son expérience dans le domaine de l’art plastique.

Et de noter que M. Zouirik est l’un des poètes marocains les plus productifs, avec plus de trente recueils de poésie.

Né à Marrakech en 1944, M. Zouirik est également écrivain, plasticien et chercheur dans le patrimoine orale marocain. Il est membre actif de plusieurs association culturelles, dont l’Union des écrivains du Maroc – branche de Marrakech.

En plus de M.Zouirik, des créateurs marocains participent au festival de Charjah, notamment Mokhlis Saghir, Ahmed Al Huraishi, Hamid Al Shamsi et Ahmed Al Hassan Al Ahmadi.

Au programme de cette édition des lectures de poésie, des signatures de recueils ainsi qu’un symposium sur le patrimoine de la poésie.

Bouton retour en haut de la page
Fermer