La stratégie gouvernementale à l’horizon de la levée de l’état d’urgence sanitaire sera au menu de la séance mensuelle de politique générale qui se tiendra le 11 juin à la Chambre des représentants.

Lors d’une réunion à laquelle ont pris part mardi le président de la Chambre, Habib El Malki, les membres du bureau de la Chambre se sont accordés sur la date du 11 juin 2020 pour tenir la séance mensuelle des questions de la politique générale, en accord avec le Chef du gouvernement, en la consacrant au “Plan gouvernemental à l’horizon de la levée de l’état d’urgence sanitaire”, indique mercredi un communiqué de l’institution législative.

Pour ce qui du programme d’action de la Chambre, les membres du bureau ont souligné l’importance des réunions tenues par les commissions permanentes la semaine dernière et celles prévues la semaine prochaine, qui ont été l’occasion pour les commissions concernées de s’interroger sur des sujets liés à la gestion par les départements gouvernementaux de l’état d’urgence sanitaire et de s’informer sur les mesures entreprises.

Concernant l’examen du projet de loi de Finances rectificative, le président de la Chambre a présenté le cadre juridique régissant cette loi à l’aune de la Constitution, la loi organique des finances et le règlement intérieur de la Chambre, mettant l’accent sur l’importance de cette étape qui intervient dans un contexte marqué par les contraintes de l’étape actuelle.

Le bureau a également délibéré autour des moyens à même de faire de ce rendez-vous législatif l’occasion d’approfondir le débat autour des choix adoptés et des projets proposés. “Ce projet est le premier du genre à la lumière de la Constitution de 2011”, a indiqué M. El Malki.

Il a aussi été convenu que les instances de la Chambre poursuivent la concertation autour de l’organisation de l’action de l’institution législative.

S’agissant du contrôle hebdomadaire, il a été convenu qu’un intérêt soit porté au secteur du tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale lors de la séance plénière des questions orales du lundi 8 juin 2020.

Sur le volet diplomatique, et en relation avec la célébration de la journée mondiale de l’Afrique, le bureau de la Chambre a dénoncé les démarches désespérées de certaines parties hostiles à l’intégrité territoriale au sein du Parlement panafricain s’appuyant sur des informations erronées en flagrante violation de la décision des ministres des affaires étrangères en la matière. Le bureau a également rappelé les mesures entreprises par le Parlement marocain pour faire face aux mensonges et allégations, à travers un communiqué publié à cette occasion et remis aux différents membres du Parlement panafricain.

Concernant la relation de la Chambre avec certaines institutions constitutionnelles, le bureau a pris connaissance de l’avis du Conseil économique social et environnemental sur “la politique publique dans le domaine de la sécurité alimentaire” et a décidé sa distribution à tous les membres de la Chambre.


La stratégie de relance économique et d’atténuation des effets de la crise de la covid-19 seront au cœur de la séance mensuelle consacrée aux réponses du chef de gouvernement aux questions de politique générale, prévue à la Chambre des conseillers le 16 juin.

Selon un communiqué du bureau de la Chambre publié suite à sa réunion hebdomadaire, tenue lundi par visioconférence, cette séance, qui s’inscrit dans la mission de contrôle de l’action gouvernementale, sera consacrée au thème “La politique du gouvernement post-confinement : quel plan de relance économique et de traitement des impacts sociaux de la crise?”.

Le bureau a également approuvé l’ordre du jour de la séance de questions orales de mardi, consacrée aux réponses du ministre d’Intérieur sur les répercussions de Covid-19, affirme le communiqué.

Bouton retour en haut de la page
Fermer