Le pape François se rendra en Irak du 5 au 8 mars, son premier voyage à l’étranger depuis le début de la pandémie et une première historique pour un souverain pontife, a annoncé lundi le Saint-Siège.

“Accueillant l’invitation de la République d’Irak et de l’Eglise catholique locale, le pape François effectuera un voyage apostolique dans ce pays du 5 au 8 mars 2021, visitant Bagdad, la plaine d’Ur liée à la mémoire d’Abraham, la ville d’Erbil, ainsi que Mossoul et Qaraqosh dans la plaine de Ninive”, a précisé le porte-parole du Vatican dans un communiqué.

Les autorités irakiennes ont salué lundi comme un “message de paix” pour la région la visite annoncée du pape François.

Ce voyage inédit pour un pape “symbolise un message de paix pour l’Irak et pour toute la région”, a réagi le ministère irakien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Avant la pandémie du coronavirus, le pape François avait exprimé clairement son désir de se rendre dans ce pays, dont il évoque régulièrement la population “martyrisée” par la guerre.

En recevant, les représentants des œuvres d’aide aux églises orientales en juin 2019, il avait exprimé sa “volonté” de se rendre en Irak en 2020. Le pape avait reçu au Vatican en janvier 2020 le président irakien Barham Salih.

Bouton retour en haut de la page
Fermer