La société énergétique Eni, à travers sa filiale NAOC, a fait part de la découverte d’un important gisement de gaz naturel et de condensats dans les séquences profondes du puits Obiafu-41 Deep, dans le Delta du Niger, région pétrolière du sud du Nigeria.

Les travaux de forage ont atteint une profondeur totale de 4,374 m, fait savoir la société italienne, notant que les réservoirs ont détecté une importante accumulation de gaz et de condensats, longue de 130 m dans la séquence deltaïque de l’âge oligocène.

Les premières estimations tablent sur un potentiel d’environ 1 milliard de pieds cubes de gaz et 60 millions de barils de condensats associés, précise la même source, soulignant qu’il s’agit de l’une des plus importantes découvertes de gaz et de condensats sur un puits de cette année en Afrique.

Le puits peut fournir plus de 100 millions de pieds cubes standards par jour de gaz et 3.000 barils/jour de condensats et sera immédiatement mis en service pour augmenter la production de gaz de NAOC, explique la même source.

Bouton retour en haut de la page
Fermer