MDJS 1100X150 VA CHRONO

Le Musée National Olympique de Rabat, qui retrace l’épopée du sport dans le Royaume, est un espace qui vise à préserver le patrimoine sportif national et à assurer sa transmission aux jeunes générations.

L’idée du musée consiste à présenter l’histoire du sport au Maroc et à donner un aperçu des réalisations des champions lors de leurs participations aux jeux olympiques. Il permet également de mettre en avant les personnalités sportives nationales qui ont contribué à l’adhésion du Royaume au mouvement olympique international.

Le musée, situé au siège du Comité national olympique marocain (CNOM), raconte l’histoire des participations sportives des équipes nationales dans diverses manifestations et jeux olympiques.

Cet édifice expose de nombreuses médailles, dont les deux médailles olympiques remportées par Said Aouita et Nawal El Moutawakel aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984, ainsi que des tenues de sport, des souvenirs, des écussons et divers cadeaux provenant des participations antérieures des athlètes dans les différentes disciplines sportives.

Les galeries du musée comportent également une exposition de photos retraçant la participation marocaine aux Jeux Olympiques.

Ce prodigieux espace comprend, en outre, une exposition de photos des champions et des uniformes des délégations marocaines depuis les Jeux olympiques de 1984, ainsi qu’une série de timbres dédiés aux jeux depuis 1960, édités spécialement par la poste.

Des correspondances et des documents officiels qui datent de la création du Comité national olympique, notamment le télégramme qui a été envoyé au Comité international olympique pour demander l’adhésion du Maroc, font partie de cette collection inédite.

Faisant suite à la demande du CNOM, émise le 5 mai 1959, le CIO a approuvé l’adhésion du Maroc dans la famille internationale olympique, lors de la 55ème session ordinaire de l’organisation internationale tenue à Munich le 25 mai de la même année.

Le premier comité directeur du Comité national olympique marocain était composé de personnalités emblématiques qui ont donné à cette nouvelle institution une légitimité indéniable. Parmi ses membres figurent Maati Bouabid (ministre de Travail et des questions sociales de l’époque), Hadj Mohamed Benjelloun (premier vice-président), Mohammed Benhima, Omar Boucetta, Mohamed M’jid et un certain Mohamed Belhassen Tounsi, alias Pére Jégo, l’une des légendes du football marocain.

Le Maroc a fait sa première apparition aux Jeux olympiques d’été en 1960. Depuis, il a participé à toutes les éditions, à l’exception de celle de 1980, glanant 23 médailles au passage.

Le Musée olympique est une reconnaissance des exploits des champions olympiques marocains et un souvenir vivant de l’histoire du mouvement sportif national, a indiqué, dans une déclaration à la MAP, le secrétaire général du CNOM, Abdellatif Idmahamma.

L’héritage sportif contenu dans ce musée commence par le premier document, datant de l’adhésion du Maroc au Mouvement olympique international, a-t-il précisé, ajoutant que ce document historique, exposé dans le musée comme un symbole de la mémoire sportive, est l’expression de l’intérêt exprimé au plus haut niveau de l’état marocain pour le sport.

M. Idmahamma a souligné que le Musée Olympique comprend, en plus des documents historiques, des souvenirs et des médailles, des photos de tous les athlètes qui ont remporté des médailles dans les différentes éditions des jeux Olympiques auxquels le Maroc a participé, relatant les gloires et les exploits du sport national.

Le musée procède également à la projection de films retraçant les moments forts ayant marqué la participation marocaine à partir des Jeux olympiques de Rome de 1960, lors desquels le coureur, Abdessalam Al Radi, avait remporté la première médaille olympique marocaine (médaille d’argent du marathon), a-t-il affirmé.

De son côté, Mme Laila El Amrani, responsable à l’Académie Olympique relevant du CNOM, a fait savoir que le musée revient sur les différentes étapes par lesquelles est passé le sport national ainsi que la participation du Royaume aux Jeux Olympiques. Comme il retrace les histoires des champions qui ont parcouru des combats épiques pour réaliser des exploits sportifs restés gravés dans la mémoire des Marocains.

Elle a expliqué que le musée doit jouer pleinement son rôle dans la présentation du mouvement olympique national et la diffusion des valeurs olympiques, qui sont l’essence des jeux, illustrées par l’excellence, l’amitié et le respect entre les jeunes. Dans cette perspective, le musée organise des visites pour les élèves des écoles, les étudiants des universités et les associations sportives.

Ces visites olympiques sont considérées comme un programme pédagogique visant à sensibiliser à l’importance de la pratique sportive depuis l’enfance et à consolider la mémoire sportive marocaine chez les visiteurs, a conclu Mme El Amrani.

Bouton retour en haut de la page
Fermer