Les ménages bénéficiaires du Régime d’assistance médicale (RAMED) dans les centres ruraux relevant des différentes provinces de la région Marrakech-Safi continuent de percevoir l’aide financière octroyée par le Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) et ce, dans le respect strict des mesures sanitaires décrétées par les autorités compétentes.

Plusieurs agences bancaires et de transfert d’argent procèdent, ainsi, à la distribution de cette aide au profit des ménages opérant dans le secteur informel, et qui sont impactés par les mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, en mobilisant notamment, à cette fin, des unités mobiles qui sillonnent le monde rural afin de garantir le succès de cette opération.

Au niveau de la commune de Loudaya (préfecture de Marrakech), des citoyens, hommes et femmes, ont fait donc le déplacement pour percevoir l’aide fixée à 800, 1.000 et 1.200 DH, en fonction de la taille du ménage, a-t-on constaté sur place.

L’opération se déroulait dans le respect scrupuleux des mesures recommandées par les autorités compétentes pour enrayer la propagation de la pandémie, grâce à la prise de conscience dont ont fait montre les bénéficiaires qui ont veillé à prendre les précautions nécessaires, notamment en termes de respect de la distance de sécurité et du port des masques de protection.

A cette occasion, le directeur régional de Barid Bank à Marrakech-Safi, Monsif Belhouari a indiqué que l’établissement bancaire a pris, dans le cadre de la première phase de cette aide attribuée par l’Etat aux Ramedistes, plusieurs mesures exceptionnelles et préventives pour assurer la sécurité sanitaire des bénéficiaires et des clients.

Dans une déclaration à la MAP, M. Belhouari a expliqué que ces mesures portent notamment sur le respect de la distance de sécurité, la stérilisation de tous les guichets automatiques et la fourniture des moyens de protection et d’hygiène (mouchoirs en papier, produits désinfectants), outre la garantie de l’assistance nécessaire aux bénéficiaires pour assurer le bon déroulement de cette opération.

Il a également rassuré les bénéficiaires quant à la disponibilité de la liquidité nécessaire au niveau des agences de Barid Bank et des guichets automatiques bancaires (GAB), qui sont soumis à un contrôle permanent 24h/24, relevant que des unités mobiles se sont rendues dans les zones reculées afin d’éviter le déplacement des personnes concernées et de leur faciliter l’accès à l’aide.

De son côté, le directeur de la Banque populaire de Marrakech-Béni Mellal, Mohamed Benjalan, a souligné l’engagement de la Banque à garantir la continuité de ses services au profit des citoyennes et citoyens, avec à leur tête l’opération de retrait des aides attribuées par les autorités.

Et le responsable bancaire d’ajouter, dans une déclaration similaire, que le réseau des unités mobiles de la Banque populaire, à travers la Fondation “Attawfiq Microfinance”, couvrent toutes les zones rurales du Royaume, afin d’épargner les déplacements collectifs, soulignant le souci des agences bancaires de veiller au respect ferme des précautions sanitaires au profit des clients et des fonctionnaires.

Pour leur part, des bénéficiaires ont exprimé leur satisfaction quant à l’organisation et au bon déroulement de cette opération, allant des procédures de dépôt des demandes jusqu’au retrait de l’aide financière, tout en saluant les efforts consentis par les pouvoirs publics et leur mobilisation constante pour assurer la sécurité sanitaire des citoyens.

Le Comité de Veille Economique (CVE), réuni le 23 mars dernier, s’était focalisé sur les mesures d’accompagnement en faveur du secteur informel directement impacté par le confinement obligatoire. De par la complexité et l’ampleur de la problématique, il a été décidé de la traiter en deux phases.

Dans la première, les ménages bénéficiaires du RAMED opérant dans l’informel et qui n’ont plus de revenus du fait du confinement obligatoire, bénéficient d’une aide de subsistance, servie par le Fonds spécial pour la gestion du Covid-19, créé sur Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Cette aide est répartie sur les ménages de deux personnes ou moins (800 DH), les ménages formés de trois à quatre personnes (1.000 DH) et les ménages de plus de quatre personnes (1.200 DH).


Les titulaires de la carte du Régime d’assistance médicale (RAMED) et les ménages opérant dans le secteur informel non-inscrits au Ramed, au niveau des communes rurales relevant de la préfecture de Fès, ont commencé, lundi, à percevoir les aides financières attribuées par le Fonds spécial de gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19).

Cette opération se déroule dans le strict respect des mesures sanitaires préconisées par les pouvoirs publics, pour endiguer la propagation de la pandémie.

Adoptant toutes les précautions de distanciation sociale et portant des masques de protection, les bénéficiaires ont fait montre d’une prise de conscience généralisée en termes de prévention contre les éventuels risques de contamination.

Dans des déclarations à la MAP, les bénéficiaires des communes de Ouled Taieb et Sidi Hrazem (Skhinate) ont exprimé leur gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour la Haute Sollicitude manifestée à leur égard durant cette période de confinement.

Ils ont également fait part de leur satisfaction quant au lancement de cette initiative louable au profit du monde rural, qui se déroule dans des conditions optimales.

Khalid El Bakkouchi, responsable dans une agence bancaire à Oueld Tayeb, a mis à cet effet l’accent sur les mesures d’accompagnement des citoyens dans l’opération de retrait des aides financières.

‘’Nous les assistons dans tout le processus, en commençant par la vérification du code secret reçu sur le numéro de téléphone du bénéficiaire et des données sur le système informatique, jusqu’au paiement de la somme due’’, a-t-il indiqué.

Il a mis en avant, à cet égard, les efforts déployés par les autorités locales, qui veillent sur l’organisation des bénéficiaires et le bon déroulement de toutes les démarches.

Le président de la Commune de Sidi Hrazem, Mohamed Kandel, a souligné que l’opération de remise des aides financières attribuées par le Fonds spécial de gestion de la pandémie du  Covid-19 se passe dans de ‘’bonnes conditions’’, notant que la majorité de la population de la commune a reçu ses codes secrets par SMS pour qu’elle puisse venir retirer son aide.

Le Comité de veille économique (CVE), réuni lundi 23 mars dernier, avait décidé de traiter en deux phases la question du secteur informel impacté par le confinement obligatoire, à savoir une première dédiée aux ménages ramedistes et une deuxième qui concerne l’octroi d’aides aux non-ramedistes opérant dans l’informel.

Il a, ainsi, été décidé d’attribuer une aide à hauteur de 800 dirhams pour les ménages de deux personnes ou moins, de 1.000 dirhams pour les ménages formés de trois à quatre personnes et de 1.200 dirhams pour les ménages de plus de quatre personnes.

Cette aide de subsistance est servie par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19), créé sur Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.


Les ménages bénéficiaires du Régime d’assistance médicale (RAMED) au sein de la province d’Al Hoceima, notamment en milieu rural, continuent de percevoir l’aide financière octroyée par le Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), créé sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI.

Les ménages de deux personnes ou moins perçoivent 800 dirhams, les ménages composés de trois à quatre personnes perçoivent 1000 dirhams, et les ménages formés de plus de quatre personnes perçoivent 1200 dirhams.

Le nombre des bénéficiaires de l’aide financière octroyée par le Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) a atteint un total de 30.000 personnes se trouvant en milieux urbain et rural de la province, a fait savoir la préfecture de la province d’Al Hoceima, notant que cette opération, qui avait débuté le 6 avril, se poursuit encore.

L’opération se déroule dans le respect des mesures préconisées par les autorités compétentes pour enrayer la propagation de la pandémie, tout en prenant les précautions nécessaires, notamment en termes du respect de la distance de sécurité et du port des masques de protection, a précisé la même source.

L’ensemble des agences bancaires, des agences d’Al Barid Bank et des agences de transfert d’argent qui se trouvent au niveau des communes urbaines et rurales de la province prennent part à cette opération.

Il est à noter que les chefs de ménages opérant dans le secteur informel qui ne sont pas inscrits dans le RAMED ont eu la possibilité de faire leurs déclarations du 8 au 16 avril, et ce pour bénéficier des aides financières prévues pour remédier à l’impact des mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence décrété.


Les agences bancaires des communes rurales de Sidi Aissa et de Bradia (province de Fqih Ben Salah) se sont mobilisées pour procéder à la distribution des aides financières décidées par l’État en faveur des bénéficiaires afin d’atténuer les répercussions socio-économiques de la pandémie du Covid-19 sur les catégories les plus vulnérables.

Le retrait de ces aides financières octroyées par le Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), mis en place sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, s’effectue dans les agences bancaires, les agences d’Al Barid Bank et les agences de transfert de fond, conformément aux mesures préventives mises en place par les autorités compétentes dans l’ensemble des communes urbaines et rurales de la province.

Le nombre des titulaires de la carte du Régime d’assistance médicale (RAMED) bénéficiant des aides financières attribuées par le Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) a atteint quelque 70.000 ménages au niveau de la province.

Dans ce sens, les ménages de deux personnes ou moins perçoivent 800 dirhams, les ménages composés de trois à quatre personnes perçoivent 1.000 dirhams, et les ménages formés de plus de quatre personnes perçoivent 1.200 dirhams.

Dans une déclaration à la MAP, le chef de la division des affaires économiques et de la coordination au sein de la préfecture de Fqih Ben Salah, El Ghazi Azzedinne a souligné que les bénéficiaires peuvent retirer leur aide financière, à travers les guichets automatiques des différentes agences mobilisées à cet effet, lesquels guichets sont désinfectés en permanence par les autorités locales de la province.

L’opération de retrait de ces aides financières octroyées par le Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus se déroule dans le strict respect des mesures préventives telles que la désinfection des mains, le respect de la distanciation et le port des masques de protection, a expliqué M. Azzeddine.

L’opération se poursuit dans sa deuxième phase pour cibler les chefs de ménages opérant dans le secteur informel qui ne sont pas inscrits dans le RAMED dans la mesure où les services concernés continuent le traitement de quelque 60.000 demandes pour bénéficier des aides financières prévues dans le souci de remédier à l’impact des mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence décrété.

L’opération se poursuit encore dans les meilleures conditions grâce aux efforts de l’ensemble des intervenants, dont les autorités locales, le secteur bancaire et les bénéficiaires, et ce, dans le respect des mesures préconisées par les autorités compétentes pour enrayer la propagation de la pandémie.

Approché par la MAP, plusieurs bénéficiaires de cette aide, ont exprimé leur gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour la Haute Sollicitude manifestée à leur égard durant cette période d’état d’urgence sanitaire, saluant hautement la diligence et la promptitude des autorités gouvernementales pour juguler la propagation du Covid-19 et pour venir en aide aux familles nécessiteuses en ces temps de confinement.


Les agences bancaires des communes rurales de Sidi Aissa et de Bradia (province de Fqih Ben Salah) se sont mobilisées pour procéder à la distribution des aides financières décidées par l’État en faveur des bénéficiaires afin d’atténuer les répercussions socio-économiques de la pandémie du Covid-19 sur les catégories les plus vulnérables.

Le retrait de ces aides financières octroyées par le Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), mis en place sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, s’effectue dans les agences bancaires, les agences d’Al Barid Bank et les agences de transfert de fond, conformément aux mesures préventives mises en place par les autorités compétentes dans l’ensemble des communes urbaines et rurales de la province.

Le nombre des titulaires de la carte du Régime d’assistance médicale (RAMED) bénéficiant des aides financières attribuées par le Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) a atteint quelque 70.000 ménages au niveau de la province.

Dans ce sens, les ménages de deux personnes ou moins perçoivent 800 dirhams, les ménages composés de trois à quatre personnes perçoivent 1.000 dirhams, et les ménages formés de plus de quatre personnes perçoivent 1.200 dirhams.

Dans une déclaration à la MAP, le chef de la division des affaires économiques et de la coordination au sein de la préfecture de Fqih Ben Salah, El Ghazi Azzedinne a souligné que les bénéficiaires peuvent retirer leur aide financière, à travers les guichets automatiques des différentes agences mobilisées à cet effet, lesquels guichets sont désinfectés en permanence par les autorités locales de la province.

L’opération de retrait de ces aides financières octroyées par le Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus se déroule dans le strict respect des mesures préventives telles que la désinfection des mains, le respect de la distanciation et le port des masques de protection, a expliqué M. Azzeddine.

L’opération se poursuit dans sa deuxième phase pour cibler les chefs de ménages opérant dans le secteur informel qui ne sont pas inscrits dans le RAMED dans la mesure où les services concernés continuent le traitement de quelque 60.000 demandes pour bénéficier des aides financières prévues dans le souci de remédier à l’impact des mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence décrété.

L’opération se poursuit encore dans les meilleures conditions grâce aux efforts de l’ensemble des intervenants, dont les autorités locales, le secteur bancaire et les bénéficiaires, et ce, dans le respect des mesures préconisées par les autorités compétentes pour enrayer la propagation de la pandémie.

Approché par la MAP, plusieurs bénéficiaires de cette aide, ont exprimé leur gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour la Haute Sollicitude manifestée à leur égard durant cette période d’état d’urgence sanitaire, saluant hautement la diligence et la promptitude des autorités gouvernementales pour juguler la propagation du Covid-19 et pour venir en aide aux familles nécessiteuses en ces temps de confinement.


Les agences bancaires des communes rurales de Sidi Aissa et de Bradia (province de Fqih Ben Salah) se sont mobilisées pour procéder à la distribution des aides financières décidées par l’État en faveur des bénéficiaires afin d’atténuer les répercussions socio-économiques de la pandémie du Covid-19 sur les catégories les plus vulnérables.

Le retrait de ces aides financières octroyées par le Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), mis en place sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, s’effectue dans les agences bancaires, les agences d’Al Barid Bank et les agences de transfert de fond, conformément aux mesures préventives mises en place par les autorités compétentes dans l’ensemble des communes urbaines et rurales de la province.

Le nombre des titulaires de la carte du Régime d’assistance médicale (RAMED) bénéficiant des aides financières attribuées par le Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) a atteint quelque 70.000 ménages au niveau de la province.

Dans ce sens, les ménages de deux personnes ou moins perçoivent 800 dirhams, les ménages composés de trois à quatre personnes perçoivent 1.000 dirhams, et les ménages formés de plus de quatre personnes perçoivent 1.200 dirhams.

Dans une déclaration à la MAP, le chef de la division des affaires économiques et de la coordination au sein de la préfecture de Fqih Ben Salah, El Ghazi Azzedinne a souligné que les bénéficiaires peuvent retirer leur aide financière, à travers les guichets automatiques des différentes agences mobilisées à cet effet, lesquels guichets sont désinfectés en permanence par les autorités locales de la province.

L’opération de retrait de ces aides financières octroyées par le Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus se déroule dans le strict respect des mesures préventives telles que la désinfection des mains, le respect de la distanciation et le port des masques de protection, a expliqué M. Azzeddine.

L’opération se poursuit dans sa deuxième phase pour cibler les chefs de ménages opérant dans le secteur informel qui ne sont pas inscrits dans le RAMED dans la mesure où les services concernés continuent le traitement de quelque 60.000 demandes pour bénéficier des aides financières prévues dans le souci de remédier à l’impact des mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence décrété.

L’opération se poursuit encore dans les meilleures conditions grâce aux efforts de l’ensemble des intervenants, dont les autorités locales, le secteur bancaire et les bénéficiaires, et ce, dans le respect des mesures préconisées par les autorités compétentes pour enrayer la propagation de la pandémie.

Approché par la MAP, plusieurs bénéficiaires de cette aide, ont exprimé leur gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour la Haute Sollicitude manifestée à leur égard durant cette période d’état d’urgence sanitaire, saluant hautement la diligence et la promptitude des autorités gouvernementales pour juguler la propagation du Covid-19 et pour venir en aide aux familles nécessiteuses en ces temps de confinement.

Bouton retour en haut de la page
Fermer