Le Mexique a rendu hommage jeudi aux victimes du séisme qui a frappé la capitale mexicaine le 19 septembre 2017, faisant 370 morts et des milliers de blessés.

Le président Andrés Manuel Lopez Obrador a participé dans la matinée à une cérémonie dans le centre de la capitale pour rendre hommage aux victimes.

“Nous allons nous souvenir des victimes, des leurs proches, de leurs amis, de toute la population du Mexique (…) de ceux qui ont souffert des séismes de 1985 et de 2017, tant dans la capitale Mexico que dans les différents Etats du pays”, a déclaré le président lors d’une conférence de presse, peu avant la cérémonie.

Le 19 septembre 2017, un séisme de magnitude 7,1 avait secoué Mexico, ainsi que les Etats proches de Morelos et Puebla, où était localisé l’épicentre du tremblement de terre.

Trente-deux ans auparavant, un tremblement de terre de magnitude 8,1 avait frappé la capitale mexicaine, faisant plus de 10.000 morts et détruisant des centaines de bâtiments.

Outre la cérémonie d’hommage, les autorités ont organisé un exercice de très grand ampleur dans la capitale, incitant les habitants à sortir de leurs habitations ou de leurs bureaux au son des sirènes d’alerte sismique.

L’exercice simulait un tremblement de terre de magnitude 8,6, avec un épicentre sur la côte de l’Etat de Oaxaca (sud). Selon les autorités, cet exercice se base sur un séisme survenu en mars 1787 et considéré comme le plus violent recensé au Mexique.

Bouton retour en haut de la page
Fermer