L’industrie avicole marocaine est fortement représentée à la 2è édition du Salon international de l’aviculture, “Poultry Africa 2019”, qui a ouvert ses portes mercredi à Kigali, au Rwanda.

Ainsi, une vingtaine de délégués et exposants marocains représentant toute la chaîne des valeurs du secteur avicole prennent part à cette expo-conférence, dont la cérémonie d’ouverture a été marquée par la présence de l’ambassadeur du Maroc au Rwanda, Youssef Imani.

Considéré comme l’un des plus grands rendez-vous de l’industrie avicole en Afrique et dans le monde, cet événement biennal, qui rassemble environ 2000 participants et exposants de 50 pays, se veut une vitrine d’échange du savoir-faire et de transfert des nouvelles technologies et des dernières tendances dans le domaine avicole.

La participation du Maroc à ce salon, qui a été organisée par Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole Au Maroc (FISA), s’assigne pour objectif de promouvoir l’industrie avicole marocaine et le potentiel productif local ainsi que de communiquer sur les produits marocains et leurs avantages concurrentiels afin de renforcer leur positionnement sur le marché international, particulièrement africain.

“Nous sommes venus en force et avec une offre concrète afin de nouer de nouveaux partenariats, de conquérir de nouveaux marchés et mettre en avant les potentialités, les réalisations et les projections de développement du secteur avicole marocain”, a déclaré à la MAP le président de la FISA, Mohamed Youssef Alaoui, qui conduit la délégation marocaine à cet événement.

Le responsable a fait savoir que la délégation du Royaume comprend des professionnels de l’élevage, des éleveurs de poulets, des fabricants d’aliments, des producteurs de poussins, des chercheurs, des spécialistes de l’abattage et de la transformation des viandes de volailles ainsi que deux exposants, indiquant qu’il s’agit de la deuxième participation du Royaume à ce salon après l’édition de 2017.

“Nous sommes ici à la recherche de partenaires locaux afin de renforcer notre présence dans le marché est-africain qui recèle un potentiel énorme”, a souligné M. Alaoui, précisant que l’objectif de est de saisir toutes les opportunités d’investissement et de partenariat qui s’offrent au Rwanda et dans la région.

Lors de la première journée de cet événement, le pavillon marocain a suscité un grand intérêt de la part des participants et exposants venus des quatre coins du monde.

S’exprimant à l’occasion de l’ouverture de ce salon, la ministre rwandaise de l’Agriculture et des Ressources Animales, Gerardine Mukeshimana, a souligné que Poultry Africa constitue aujourd’hui l’un des rendez-vous mondiaux phares dédiés à la promotion de l’industrie avicole, notant que cette manifestation offre des opportunités d’investissement et de partenariat important pour les professionnels du secteurs.

“J’exhorte les propriétaires d’entreprises avicoles rwandaises et les professionnels locaux du secteur à tirer parti de la présence des leaders de cette industrie au Rwanda afin d’établir des contacts et des partenariats. Pour ceux qui souhaitent se lancer dans l’industrie avicole, le moment est venu”, a-t-elle déclaré.

D’autre part, la responsable a indiqué que le gouvernement rwandais a récemment élaboré un plan directeur pour les ressources animales, plaçant le développement de l’aviculture au centre des priorités, ajoutant que le plan prévoit une augmentation de 124% de la production des viandes de la volaille et de 110% de la production d’œufs d’ici 5 ans.

Au menu de ce salon, organisé par VNU Exhibitions Europe en partenariat avec le ministère rwandais de l’Agriculture et des Ressources Animales et l’ambassade des Pays-Bas au Rwanda, figurent une série de conférences-débat et de rencontres B to B.

Bouton retour en haut de la page
Fermer