La deuxième phase de MEETAfrica, programme visant à favoriser la création d’entreprises et d’emplois en Afrique par la mobilisation des talents et des ressources des diasporas vivant en Europe et/ou nouvellement réinstallées en Afrique a été lancée mercredi à Paris, avec la participation du Maroc.

Après une phase pilote, MEETAfrica 2 se présente comme un programme “ambitieux” destiné à créer et à animer un écosystème entrepreneurial encore plus vaste impliquant des acteurs d’appui européens et africains au service de la diaspora africaine de l’Union Européenne et à apporter un soutien aux entrepreneurs en Europe et en Afrique via de l’expertise et des financements, sur une période de 3 ans, soulignent ses initiateurs.

Cette deuxième phase, lancée par Expertise France, avec le soutien financier de l’Union européenne et de l’Agence Française de Développement (AFD), a été présentée lors d’une conférence de presse en ligne.

Le Maroc y a été représenté par l’association “Maroc Entrepreneurs” à travers son programme “Tremplin Maroc” d’accompagnement à la création d’entreprise au Maroc et en Afrique.

Intervenant à cette occasion, Irène Mingasson, Cheffe de la Délégation de l’Union européenne au Sénégal, a souligné l’importance pour l’UE de l’accompagnement des initiatives innovantes visant à faciliter le partage et les investissements dans le contexte des défis auxquels le continent africain est confronté, notamment l’immigration clandestine.

Parmi les réponses positives à ces défis, figure MEET Africa qui constitue une “réponse d’espoir”, en montrant l’Afrique à la lumière de ses “immenses potentialités” et de ses talents par le biais de la diaspora qui choisit de se réinvestir dans ce continent.

Bertrand Walckenaer, Directeur général délégué de l’Agence Française de Développement a relevé de son côté que l’entrepreneuriat est un facteur clé des actions de l’AFD en Afrique, notant qu’à travers ses interventions sur le continent, l’Agence vise à contribuer à la recherche des talents, apporter son soutien aux écosystèmes et appuyer les Etats souhaitant faire évoluer leur cadre législatif pour attirer et développer des projets entrepreneuriaux.

Jérémie Pellet, Directeur Général d’Expertise France, a pour sa part fait savoir que MeetAfrica 2 est un programme “beaucoup plus ambitieux” que la phase 1 qui avait accompagné avec “succès” 80 entrepreneurs de la diaspora africaine en Europe.

Bouton retour en haut de la page
Fermer