Le Maroc est “un partenaire incontournable” pour l’Europe et “un allié en Afrique”, affirme le site d’information français Atlantico.

Les profondes réformes économiques entreprises par le Maroc notamment dans les secteurs-clefs de l’agriculture et de la pêche, avec le Plan Maroc Vert et le Plan Maroc Bleu, « n’en font pas seulement un partenaire incontournable pour les européens. Elles constituent aussi un véritable pivot sur lequel le développement africain peut compter », souligne le site d’information français qui publie mercredi un décryptage signé Emmanuel Dupuy, président de l’Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE).

Dans ce décryptage sous le titre « Le Maroc, puissance agricole, partenaire européen et allié africain », le président de l’IPSE rapporte les prévisions de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), selon lesquelles le Maroc pourrait atteindre une croissance annuelle de 3,8 % en 2020. “Un dynamisme porté par une bonne santé politique et de profondes réformes économiques, notamment dans les secteurs-clefs de l’agriculture et de la pêche”, affirme le président de l’IPSE.

«Boosté par des secteurs agricole et halieutique réformés et modernisés, le Maroc attire les capitaux européens et entraîne dans son sillage toute l’Afrique de l’Ouest. Clef de voûte d’une économie de la Méditerranée, Rabat pourrait bien devenir incontournable dans la région dans les prochaines années », affirme l’auteur de ce décryptage qui souligne que si le Maroc venait à rejoindre la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), cet espace économique doté d’un PIB cumulé de 630 milliards de dollars, classé actuellement au 21ème rang de l’économie mondiale, deviendrait la 16ème économie mondiale.

Bouton retour en haut de la page
Fermer