Rabat, 16/07/2019 (MAP) – Le Maroc est disposé à partager avec l’Ouganda ses expériences et ses expertises accumulées dans des domaines importants comme l’agriculture et l’agroalimentaire, a affirmé, lundi à Rabat, le Chef du gouvernement M. Saâd Dine El Otmani.

Intervenant lors d’une rencontre avec la présidente du Parlement de l’Ouganda Mme Rebecca Kadaga Alitwala, M. El Otmani a fait part de l’intérêt qu’accorde le Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à la consolidation des relations avec les pays africains amis, à l’engagement en faveur du développement économique et social dans le continent, au renforcement de la paix et de la sécurité et à la mise en oeuvre des accords de coopération liant le Royaume et des pays africains amis dans différents domaines.

Pour sa part, Mme Rebecca Kadaga, en visite au Maroc à la tête d’une délégation parlementaire dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays et les deux institutions législatives, a exprimé le souhait de son pays de renforcer les liens de coopération avec le Royaume, indique un communiqué du Département du chef du gouvernement.

Elle a également fait part de la volonté de tirer profit de l’expérience marocaine en matière de réponse aux différents défis auxquels le Maroc fait face, dont l’éducation, la formation, la santé et la valorisation des produits agricoles, ajoute la même source.

Lors de cette rencontre, les deux parties ont exprimé leur volonté commune de consolider les relations d’amitié, de concertation et de coopération, à travers, notamment, l’intensification des échanges de visites entre les responsables, le renforcement de la diplomatie parlementaire, l’établissement de ponts culturels, ainsi que l’exploration des opportunités de partenariats offertes par les économies des deux pays.

Évoquant la question de l’intégrité territoriale, M. El Otmani a souligné la coopération du Royaume du Maroc avec le Conseil de sécurité qui ne cesse d’inciter les différentes parties concernées à parvenir à une solution politique consensuelle, rappelant, dans ce sens, l’initiative d’autonomie proposée par le Maroc, considérée comme réaliste et crédible par la communauté internationale, relève le communiqué.

Bouton retour en haut de la page
Fermer