Le Maroc demeurera toujours impliqué dans les débats en cours liés aux femmes, à la sécurité et à la paix au niveau des Nations unies, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, a indiqué, vendredi à Amman, l’ambassadeur du Royaume en Jordanie, Khalid Naciri.

Le Royaume qui accorde un intérêt particulier à la protection et à la promotion des droits des femmes, est convaincu que l’agenda des femmes, de la sécurité et de la paix réaffirmera à nouveau le fort engagement pour renforcer le rôle de la femme dans la prévention des conflits et la préservation de la paix, a souligné M. Naciri qui conduisait la délégation marocaine prenant part à un congrès de haut niveau sur la thématique “la femme, la sécurité et la paix : Progrès réalisé et fossé à combler”.

La réalisation d’une paix et sécurité durables passe nécessairement par l’implication des femmes pour empêcher les conflits et préserver la paix, a-t-il affirmé lors de cette rencontre organisée à l’occasion du 20è anniversaire de l’adoption de la résolution 1325 par le Conseil de sécurité.

Pour le diplomate marocain, les différentes réalisations accomplies par le Royaume concernant l’approche genre dans les domaines de la paix et de la sécurité dénotent des efforts déployés dans cette dynamique continentale, régionale et internationale, rappelant que le Maroc a lancé l’opération de la mise en place d’un plan de travail national “Femme, paix et sécurité” pour contribuer à la mise en oeuvre de la résolution 1325.

A cet égard, il a souligné que le ministère des affaires étrangères, de la coopération africaine et des marocains résidant à l’étranger a lancé officiellement cette opération ambitieuse, en juillet dernier, après consultations des différents départements ministériels concernés et implication effective de la société civile, notant que ce plan sera soumis aux Nations unies en 2020, conformément à la résolution 1325, en vue de célébrer le 20è anniversaire de cette résolution.

S’étalant sur la période 2020-2022, ce plan qui constitue un outil stratégique basé sur une ferme volonté politique, permet de perfectionner et d’améliorer les effort du Maroc en la matière, a fait savoir M. Naciri.

Le congrès qui connait la participation des décideurs et hauts responsables concernés par les questions de la femme, la sécurité et la paix dans les pays arabes, des acteurs de la société civile et des experts, vise à amorcer des consultations régionales sur le progrès réalisé dans l’agenda des femmes, de la sécurité et de la paix pour enrichir le rapport régional sur la mise en oeuvre de la résolution 1325.

La résolution 1325 sur les femmes, la paix et la sécurité (FPS) a été adoptée à l’unanimité, le 31 octobre 2000, par le Conseil de sécurité de l’ONU.

Bouton retour en haut de la page
Fermer