Plusieurs personnalités américaines ont rendu hommage, à Washington, au leadership de SM le Roi Mohammed VI et salué les avancées réalisées par le Maroc, à l’occasion de la célébration de la fête du Trône.

Dans une déclaration en marge de la réception offerte par l’ambassadeur du Royaume aux États-Unis, Lalla Joumala Alaoui, l’ambassadeur itinérant américain en charge du Contre-terrorisme au sein du département d’Etat, Nathan Sales, a indiqué que le “Maroc est un partenaire très étroit et vital des Etats-Unis”, relevant le rôle “de premier rang” du Royaume sur la scène internationale.

“Nous considérons le Maroc comme un modèle en matière de sécurité, et un exemple dans la région et à travers le monde”, a-t-il dit.

De son côté, le député de la Chambre des représentants Joe Wilson, a félicité, quant à lui, le peuple marocain à l’occasion de la Fête du Trône. “Nos liens d’amitié remontent à 1777, puissent-ils s’approfondir pour les années à venir!”, a écrit le député de Caroline du Sud, dans un message publié sur Twitter.

Dans une déclaration à la MAP, l’ancien ambassadeur américain à Rabat, Dwight Bush, a qualifié le Souverain de “visionnaire extraordinaire” qui S’est “investit dans l’essor de Son pays et Son peuple”, ajoutant que SM le Roi est “un leader mondial et une personne compatissante et sage”.

“Grâce à l’action du Souverain, la relation entre les Etats-Unis et le Maroc ne cesse de se renforcer”, a noté l’ancien diplomate, qui s’est félicité en outre de la “constance” des relations entre les deux pays.

“Je tiens à saluer le leadership de SM le Roi”, a-t-il dit, notant que la célébration du 20ème anniversaire de l’accession du Souverain au Trône alaouite est l’occasion de commémorer “la relation forte et de longue date entre nos deux pays”.

Pour sa part, le rabbin Gad Bouskila du Centre maroco-juif à New York a salué les réalisations de SM le Roi en vingt années de règne, en particulier dans le domaine de la liberté religieuse.

“Nous sommes un bel exemple pour le monde entier. (…) Que nous soyons musulmans, juifs ou chrétiens, nous sommes tous des Marocains et tous égaux”, a-t-il déclaré.

Bouton retour en haut de la page
Fermer