Le lancement historique de la fusée SpaceX Crew Dragon à destination de la Station spatiale internationale a été annulé en raison de conditions météorologiques défavorables au Kennedy Space Center en Floride.

A quelques minutes du décollage, et en présence du président américain Donald Trump qui s’est déplacé spécialement pour cet évènement, la Nasa a décidé d’interrompre la procédure de lancement du vaisseau en raison d’une alerte météo.

Reporté jusqu’au 30 mai, le lancement du vaisseau spatial Crew Dragon de SpaceX a été maintenu malgré la pandémie de Covid-19, qui a bloqué les opérations privées et gouvernementales aux États-Unis.

La prochaine tentative de lancement est prévue pour le samedi 30 mai à 15H22 (GMT-5). D’ici là, les astronautes Bob Behnken et Doug Hurley retourneront en quarantaine.

Ce sera la première fois dans l’histoire qu’une entreprise aérospatiale commerciale transporte des humains sur l’orbite de la Terre. La NASA et les fans de l’espace ont attendu près d’une décennie pour cette étape, qui marquera le retour du vol spatial humain sur le sol américain.

Les États-Unis n’ont pas lancé leurs propres astronautes dans l’espace depuis la fin du Programme de la navette spatiale en 2011. Depuis lors, les astronautes de la NASA ont dû se rendre en Russie et s’entraîner sur le vaisseau spatial Soyouz du pays. Ces sièges ont coûté à la NASA jusqu’à 86 millions de dollars chacun.

Bouton retour en haut de la page
Fermer