Le Kremlin a dénoncé mercredi les nouvelles sanctions adoptées par l’UE et les Etats-Unis à l’encontre de hauts responsables russes en lien avec l’affaire de l’opposant Alexei Navalny.

“Nous considérons que de telles restrictions sont absolument inacceptables”, a indiqué à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Il a estimé que ces sanctions “nuisent considérablement aux relations déjà déplorables” entre la Russie et les Occidentaux, ajoutant qu’elles ‘’ne sont rien de plus qu’une ingérence dans les affaires intérieures de la Russie’’.

M. Peskov a aussi jugé “scandaleuses” les accusations visant les services de sécurité russes (FSB), à l’origine selon Washington de l’empoisonnement de Navalny l’année dernière.

Il a ajouté que la Russie répondra aux sanctions “de la manière qui correspondra le mieux à nos propres intérêts”.

Les Etats-Unis ont annoncé mardi l’adoption de sanctions à l’encontre de sept hauts responsables russes. Elles prévoient notamment, pour les personnes visées, un gel de leurs avoirs aux Etats-Unis.

L’Union européenne a pour sa part officialisé lundi des sanctions contre quatre hauts fonctionnaires russes en lien avec l’affaire Navalny.

Bouton retour en haut de la page
Fermer