Le Kenya et l’Ouganda ont signé jeudi un accord de paix historique en vue du développement conjoint de la région marginalisée de Turkana-Pokot-Karamoja, le long de la frontière entre les deux pays.

Le président Uhuru Kenyatta et son homologue ougandais, Yoweri Museveni, ont présidé la cérémonie de signature de cet accord qui s’est déroulée à la frontière entre les deux pays, mettant ainsi fin à un conflit de plusieurs années pendant lesquelles les communautés de part et d’autre se sont battues pour le pâturage et le bétail. “Cet accord nous aidera à assurer une paix durable à notre peuple. Il ne s’agit pas seulement de paix, mais aussi de développement durable», a déclaré le président Kenyatta.

De son côté, le président Museveni a indiqué que son pays avait lancé une série de projets visant à améliorer l’économie de la région, affirmant que c’était le seul moyen d’améliorer la vie des habitants.

Bouton retour en haut de la page
Fermer