Le Secrétariat des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) a annoncé que le 9e Sommet des Chefs d’État et de gouvernement du groupe ACP se tiendra les 9 et 10 décembre prochain à Nairobi, au Kenya.

Placé sous le thème “Un groupe ACP transformé et engagé en faveur du multilatéralisme”, ce sommet sera précédé de sessions ministérielles qui se tiendront du 6 au 8 décembre dans la capitale kényane, indique jeudi un communiqué du secrétariat du groupe ACP.

“Le Sommet se déroule à un moment propice pour le groupe ACP qui s’apprête à finaliser les négociations post-Cotonou et la révision de son acte constitutif”, souligne le communiqué.

Lors de la 110e session du Conseil des ministres ACP qui précèdera le Sommet, les ministres désigneront le prochain secrétaire général pour la période 2020-2025 vu que le mandat de la direction actuelle arrive à expiration le 28 février 2020, indique la même source.

“Ce 9e Sommet constitue une occasion unique pour obtenir l’accord de principe des dirigeants ACP en faveur de l’accord post-Cotonou, en vue de sa signature début 2020”, a déclaré le secrétaire général du groupe ACP, Patrick I. Gomes, cité par le communiqué.

Des questions fondamentales seront abordées au cours des réunions ministérielles, a-t-il dit, ajoutant que “nous allons pouvoir explorer les voies et moyens de renforcer l’engagement des Chefs d’État et de gouvernement ACP en faveur du multilatéralisme, afin d’atteindre les objectifs du Programme des Nations Unies pour le développement à l’horizon 2030”.

Les Sommets ACP se tiennent tous les trois ans dans un État membre du Groupe ACP. Ils donnent aux dirigeants du Groupe ACP, qui compte 79 États membres, la possibilité d’analyser les faits marquants intervenus sur la scène internationale en général, et dans les États ACP en particulier, présentant un intérêt ou constituant une source de préoccupation pour les pays ACP.

Bouton retour en haut de la page
Fermer