Le Fonds d’équipement communal (FEC) a réalisé, au terme des neuf premiers mois de l’année 2019, un produit net bancaire (PNB) de 409 millions de dirhams (MDH), en amélioration de 13% par rapport à fin septembre 2018.

Cette croissance s’explique par la hausse des décaissements conjuguée à une optimisation du coût des ressources de financement de la banque, indique le FEC dans un communiqué.

A fin septembre, l’endettement financier du FEC a atteint 18,05 milliards de dirhams (MMDH), contre 16,902 MMDH une année auparavant. Il est constitué majoritairement d’emprunts obligataires et d’emprunts financiers, respectivement à hauteur de 44% et de 37%.

Le montant global des prêts décaissés s’est élevé à 2,576 MMDH, en progression de 72% par rapport au 30 septembre 2018, selon la même source, qui souligne que cette dynamique est le reflet de l’intensification des projets de développement territoriaux. Les créances sur la clientèle ont , quant à elles, augmenté de 6% à 21,549 MMDH.

Bouton retour en haut de la page
Fermer