Copenhague- Une quatrième dose du vaccin contre le Covid-19 sera proposée aux résidents des maisons de retraite et aux personnes âgées de 50 ans et plus au Danemark dans le courant de l’année, a déclaré mercredi la Première ministre Mette Frederiksen.

“L’infection est en hausse depuis trois semaines (…) C’est pourquoi nous agissons maintenant”, a affirmé Mme Frederiksen, en se référant à l’augmentation des cas de la variante BA.5 du coronavirus en Europe.

Elle a ajouté que cette action rapide visait à prendre soin des personnes âgées et des personnes vulnérables et à éviter l’encombrement des hôpitaux, les fermetures et les restrictions et à maintenir l’économie.

La semaine dernière, la variante BA.5 représentait 59 % des cas positifs alors que la semaine d’avant elle représentait 32 % des cas, a pour sa part indiqué le ministre de la Santé, Magnus Heunicke. En date de mercredi, 1 958 cas ont été signalés au Danemark et 249 personnes ont été hospitalisées.

“Ces chiffres sont stupéfiants, mais ils sont faibles par rapport à ce que nous avons connu auparavant”, a estimé M. Heunicke, ajoutant que si la variante est plus contagieuse, elle ne provoque pas de maladie plus grave.

Le vaccin sera d’abord administré aux personnes vivant dans des maisons de retraite à partir du 15 septembre, puis aux personnes de plus de 50 ans à partir du 1er octobre.

Selon Mme Frederiksen, les autorités sanitaires danoises estiment que 2,5 millions de personnes se verront proposer une nouvelle vaccination au cours de l’automne, ajoutant qu’avec les connaissances dont dispose actuellement le Danemark, “nous ne voyons pas un automne et un hiver avec des restrictions et des fermetures majeures”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer