Le Président français Emmanuel Macron est attendu ce jeudi à Naples pour un sommet franco-italien, destiné, selon l’Elysée, à «relancer une relation bilatérale approfondie et de confiance».

Prévu de longue date, le Sommet a été maintenu par les autorités italiennes, en dépit de la crise du coronavirus, le pays étant le plus touché à l’échelle de l’Europe par l’épidémie, avec 12 décès et plus de 400 cas recensés.

“Il est important d’être présent” aux côtés des Italiens “dans ce contexte difficile”, a tenu à souligner l’Elysée.

Le président français sera accompagné par onze ministres pour ce 35ème Sommet franco-italien, qui se tiendra jeudi après-midi au Palais royal de Naples en présence du président du Conseil italien Giuseppe Conte et douze membres de son gouvernement

Les relations entre les deux pays, fortement secouées ces deux dernières années par l’arrivée d’un gouvernement populiste à Rome, se sont progressivement normalisées depuis le départ, à l’été 2019, de la Ligue de Matteo Salvini et l’avènement d’un nouveau gouvernement Conte de coalition entre les 5 étoiles et le Parti démocrate, de centre-gauche.

Les relations entre les deux pays ont traversé « une période de crise”, mais elle n’a “pas laissé de stigmates” et “la coopération est aujourd’hui bonne”, ont affirmé des sources à l’Elysée citées par les médias du pays.

En plus de grands dossiers économiques, les discussions entre les deux pays vont porter sur la situation en Libye et au Sahel.

Bouton retour en haut de la page
Fermer