L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a affirmé lundi “être en territoire inconnu” avec le coronavirus, précisant que le Covid-19 est un “virus unique doté de caractéristiques uniques”.

“Nous sommes en territoire inconnu. Nous n’avons jamais vu auparavant d’agent pathogène respiratoire capable de transmission communautaire, mais qui peut également être contenu avec les bonnes mesures”, a souligné le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse à Genève.

“S’il s’agissait d’une épidémie de grippe, nous nous serions attendus à voir une transmission communautaire généralisée à travers le monde à l’heure actuelle, et les efforts pour la ralentir ou la contenir ne seraient pas réalisables”, a-t-il poursuivi.

“Il s’agit d’un virus unique, avec des caractéristiques uniques. Ce virus n’est pas la grippe, nous sommes en territoire inconnu”, a-t-il enchainé, soulignant que l’OMS n’hésiterait pas à déclarer l’épidémie une pandémie si “c’est ce que les preuves suggèrent”.

“Sur les 88.913 cas signalés à ce jour dans le monde, 90% se trouvent en Chine, principalement dans une province. Sur les 8.739 cas signalés hors de Chine, 81% proviennent de quatre pays. Sur les 57 autres pays touchés, 38 ont signalé 10 cas ou moins, 19 ont signalé un seul cas et un bon nombre de pays ont déjà contenu le virus et n’ont pas signalé de cas au cours des deux dernières semaines”, a-t-il fait remarquer.

Alors que les épidémies se propagent sur d’autres continents, le nombre de nouveaux cas en Chine est en baisse, a-t-il dit, faisant état de seulement 206 nouveaux cas dimanche, le plus faible nombre de nouveaux cas dans ce pays depuis le 22 janvier.

“Les épidémies en République de Corée, en Italie, en Iran et au Japon sont notre plus grande préoccupation”, a relevé par ailleurs M. Gherbreyesus, ajoutant que les responsables de la santé mondiale sont arrivés lundi en Iran pour fournir des fournitures et du soutien.

Bouton retour en haut de la page
Fermer