La France considère que le plan d’autonomie proposé par le Maroc constitue “une base de discussions sérieuse et crédible”, pour régler le conflit du Sahara qui “n’a que trop duré”, a indiqué, vendredi, le Quai d’Orsay.

Le conflit au Sahara “n’a que trop duré et fait peser un risque permanent de tensions, comme nous l’avons vu récemment à El Guerguarat. La France est attachée à la recherche d’une solution politique dans le cadre de la légalité internationale. Elle est, sur cette base, favorable à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies”, a indiqué la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères qui réagissait à la décision américaine de reconnaitre la pleine souveraineté du Maroc sur le Sahara.

“Dans cette perspective, la France considère le plan d’autonomie marocain comme une base de discussions sérieuse et crédible”, a-t-elle dit.

S’agissant de la question palestinienne, la France a salué “le rappel par les autorités marocaines de leur soutien à la solution des deux États vivant côte-à-côte dans la paix et la sécurité” et souligné “l’importance des négociations entre les parties pour parvenir à une paix durable”.

“Avec ses partenaires, la France est déterminée à contribuer à une reprise du dialogue sur la base du droit international et des paramètres agréés”, a ajouté la porte-parole.

Bouton retour en haut de la page
Fermer