Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a décrété un confinement national “plus strict” au Royaume-Uni, annonçant la fermeture de tous les commerces à l’exception des magasins alimentaires et des pharmacies.

“Le temps est venu maintenant pour nous tous, de faire plus”, a déclaré le Premier ministre britannique dans un discours adressé à la nation, alors qu’il tenait depuis une semaine des conférences de presse quotidiennes sur la pandémie de coronavirus.

“Le pays fait face à sa plus grande menace depuis des décennies, mais ce pays n’est pas seul dans le monde. Nous voyons l’impact dévastateur de ce tueur invisible”, a-t-il souligné.

“Sans un effort national pour contenir le virus, il viendra un temps où aucun service de santé dans le monde ne pourra y faire face”, a-t-il estimé, ajoutant : “c’est vital de ralentir la propagation de la maladie, car c’est la façon avec laquelle nous réduisons le nombre de personnes ayant besoin d’un traitement, protéger notre NHS (système britannique national de santé, ndlr) et sauver des vies”.

“A partir d’aujourd’hui, je donnerai au peuple britannique, une instruction simple, vous devez rester à la maison!”, a martelé le locataire du 10 Downing Street.

Les Britanniques seront seulement autorisés à sortir pour faire des courses avec une fréquence raisonnable, faire du sport une fois par jour, notamment du jogging ou du cyclisme seuls ou avec des membres de la même famille, aller au travail, apporter de l’aide à une personne vulnérable, ou en cas de besoin d’un traitement médical.

Le Premier ministre britannique a, par la même occasion, ordonné la fermeture de tous les commerces à l’exception des magasins alimentaires et des pharmacies. Il a aussi interdit les rassemblements de plus de deux personnes, y compris les cérémonies de mariage ou les autres événements sociaux.

Critiqué longtemps pour sa réponse “tardive” et “non rigide” à la pandémie, le gouvernement britannique a durci les mesures de prévention depuis la semaine dernière, demandant au public d’éviter les contacts non indispensables, fermant les écoles puis les pubs, restaurants, théâtres, cinémas et salles de sport.

Selon les chiffres officiels, le nouveau coronavirus a tué 281 personnes dans le pays, sur 5.000 cas confirmés, mais une nouvelle étude de University College de Londres (UCL), de l’université de Cambridge et du centre de recherche Health Data Research UK, a averti que la stratégie adoptée par le Royaume-Uni pour ralentir l’épidémie de Covid-19 pourrait faire jusqu’à 70.000 morts de plus cette année.

Bouton retour en haut de la page
Fermer