Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) soutient une série d’activités organisées par des acteurs associatifs, académiques et institutionnels autour du renforcement du rôle des diasporas dans le développement de leurs régions, à l’occasion de la journée nationale du migrant (10 août).

Cité par un communiqué du CCME, le président du Conseil, Driss El Yazami, a relevé, lors d’une rencontre tenue sous le thème “Foire aux savoirs: engagement de la diaspora et territoire”, organisé le 4 août à Agadir à initiative de l’association “Migrations & développement”, que l’étude sur les dynamiques diasporiques du Souss-Massa a démontré le rôle significatif et parfois central des migrants dans le développement de la région et de leurs communautés locales.

“Les associations de migrants, qui mobilisent un sens communautaire aigu mènent les projets les plus divers et font preuve d’une inventivité admirable”, a-t-il fait savoir, notant que ce séminaire a mis en avant l’importance des rencontres régulières pour le partage des bonnes pratiques.

Deux autres événements sont prévus par la même occasion, a indiqué le communiqué, précisant que le Centre régional d’investissement et la Wilaya de Fès-Meknès organisent, le 10 août à Fès, une rencontre sur le thème “Le rôle des Marocains résident à l’étranger dans le développement local”, avec la participation du président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) Ahmed Reda Chami et de M. El Yazami.

De même, du 11 au 14 août, le CCME, représenté par son président, sera présent à la quatrième édition du festival des Marocains du monde d’Imilchil organisée par les associations Akhiam et SENS (solidarité échange Nord-Sud) de Bordeaux.

Les deux associations ont pour objectif de faire découvrir aux Marocains du monde les potentialités de leur région et de mobiliser des fonds pour des projets. Cette édition sera marquée par la présence d’une trentaine d’acteurs associatifs de l’immigration en France et en Espagne invités à des réunions d’échanges d’expériences sur leur implication dans le développement territorial de leurs régions d’origine, conclut le communiqué.

Bouton retour en haut de la page
Fermer