Londres, 24/07/2019 (MAP) – Boris Johnson, qui vient d’être élu à la tête du parti conservateur au pouvoir pour succéder à la Première ministre sortante Theresa May à Downing Street, a promis, mardi, de faire sortir le Royaume Uni de l’Union européenne (UE) le 31 octobre comme prévu.
“Nous allons mettre en oeuvre le Brexit le 31 octobre, unifier le pays, et défaire Jeremy Corbyn (rival de l’opposition travailliste, ndlr)”, a martelé le nouveau Premier ministre britannique dans un discours prononcé, à la suite de son élection, devant une large audience du parti conservateur, rassurant ainsi ses partisans qui craignaient un nouveau report de la sortie de l’UE et doutaient de la capacité de M. Johnson de réussir là où la Première ministre sortante a échoué.
“Nous devons tirer profit de toutes les opportunités que pourraient nous apporter un nouvel esprit et nous sommes capables de réussir”, a affirmé M. Johnson, promettant qu’il aiderait le pays “à croire en lui même” à nouveau.
Il a, de même, promis de garantir aux Britanniques une meilleure éducation, de meilleures infrastructures et davantage de sécurité, poursuivant que “la campagne électorale s’est achevée, mais le travail a commencé”.
Boris Johnson a obtenu 92.153 voix sur un total de 159.000 votes des membres du parti conservateur, contre 46.656 voix pour son rival Jeremy Hunt. Il devient ainsi chef des Tories et obtiendra les clés de Downing Street mercredi après-midi après une visite à la Reine Elizabeth II.
Avant l’annonce des résultats, l’ex-maire de Londres, 55 ans, a été donné largement gagnant face à l’actuel chef de la diplomatie britannique, Jeremy Hunt. 

Bouton retour en haut de la page
Fermer