La 2ème édition du Forum de la Jeunesse dans la région arabe a entamé ses travaux, mardi à Tunis, en présence de 250 participants représentant les jeunes, les décideurs et les responsables politiques, la société civile, les milieux universitaires, les Nations Unies et d’autres partenaires internationaux impliqués dans les questions liées à la jeunesse.

Initié sous le thème «La connaissance au service de la jeunesse dans les États arabes», le Forum accordera à plus de 200 jeunes de 20 pays arabes et tout au long de l’événement de trois jours, l’opportunité de discuter de leurs besoins et priorités en matière de connaissances.

Intervenant à la cérémonie d’ouverture, la ministre tunisienne de la Jeunesse et des Sports, Mme Sonia Ben Cheikh a appelé à l’institutionnalisation du Forum et a annoncé que le gouvernement tunisien était prêt à accueillir le Centre régional d’excellence pour la jeunesse qui contribuera à la réalisation du programme de la jeunesse.

«Notre pays met particulièrement l’accent sur le rôle de la jeunesse et j’utilise cette plate-forme pour exprimer notre ardeur à accueillir cet espace consacré à la jeunesse dans la région arabe», a-t-elle déclaré.

Pour sa part, le directeur régional pour la région arabe, Luay Shabaneh, a salué la collaboration active de tous les partenaires, notamment la Ligue des États arabes, la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie occidentale (CESAO), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Programme alimentaire mondial (PAM), l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et le Conseil mondial pour la tolérance et la paix (GCTP), ainsi que d’autres entités pour promouvoir la responsabilisation des jeunes et leurs droits.

«Le forum de la jeunesse devrait être une réunion annuelle régulière. Nous avons maintenant dépassé l’étape du brainstorming et nous aurons quatre projets concrets phares pour les jeunes issus des ateliers du forum, qui seront également dotés de mécanismes de mise en oeuvre et d’évaluation, tous établis par les jeunes eux-mêmes», a-t-il dit.

M. Shabaneh a ajouté que le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) accorde une importance particulière aux jeunes en tant que décideurs engagés dans des choix significatifs et concrets qui les concernent, ainsi que leurs communautés.

Fondé en 2018 au Maroc, le Forum de la Jeunesse dans la région arabe offre un espace impartial de dialogue dans le but de définir et de faire avancer le programme de la jeunesse dans la région arabe.

Bouton retour en haut de la page
Fermer