Le film marocain “L’automne des pommiers” du réalisateur Mohamed Mouftakir, participera pour sa première sortie internationale, à la compétition “Arab Film Horizons” dans le cadre des activités de la 42e session du Festival international du film du Caire, qui se tiendra du 2 au 10 décembre.

Le casting du film regroupe une panoplie de visages bien connus du cinéma marocain, à l’image de Fatima Khair, Saad Tsouli, Naima Lemcharki, Mohamed Tsouli, Hassan Bedida, Ayoub Lyousfi et Anas Bajoudi.

Le film raconte l’histoire d’un enfant de dix ans, qui n’a jamais connu sa mère, qui a disparu dans des circonstances mystérieuses immédiatement après sa naissance, et se heurte au déni de son père à son égard.

Mohamed Mouftakir est considéré comme l’un des réalisateurs les plus brillants de sa génération de cinéastes marocains. Ses courts métrages, basés sur un langage visuel renouvelé, une capacité technique impressionnante et un traitement audacieux de sujets sensibles, ont remporté des prix dans divers festivals à l’étranger.

Selon la direction du festival, qui n’a pas encore dévoilé tous les détails de cet événement cinématographique, l’édition de cette année se caractérise par la participation de 16 nouveaux films.

«L’équipe de programmation est fière de découvrir chaque année avec les critiques et la presse du monde les meilleurs films en première mondiale sur les écrans du Festival du Caire”, a souligné le directeur du festival, Mohamed Hifzi.

La compétition internationale du Festival du Caire se démarque par la participation de trois films en première mondiale, dont le film chinois “Moerdaoga”, réalisé par Sau Jinling, le film bulgare “German Language Lessons” réalisé par Pavel G. Vesnakov et l’Égyptien “couvre-feu” réalisé par Amir Ramsès.

Bouton retour en haut de la page
Fermer