L’armée syrienne a ouvert, jeudi, un “couloir humanitaire” pour permettre aux civils de quitter la région d’Idlib (nord-ouest), en proie à des combats, a indiqué l’agence officielle SANA.

Le corridor, “sous la protection de l’armée”, a été ouvert dans la région de Sourane, dans le nord de la province de Hama, pour permettre aux citoyens de sortir des régions au nord de Hama et dans le sud d’Idleb, a précisé l’agence en citant le ministère des Affaires étrangères.

Près de 900 civils ont été tués depuis le début en avril d’une campagne militaire du régime de Bachar al-Assad contre Idlib et d’autres secteurs dans les provinces voisines d’Alep, de Hama et de Lattaquié, également aux mains de HTS (ex-branche syrienne d’Al-Qaïda).

Selon l’ONU, plus de 400.000 personnes ont été déplacées par les violences au nord-ouest de la Syrie.

La guerre de Syrie, déclenchée en 2011, a fait plus de 370.000 morts et jeté sur les routes de l’exil des millions de personnes.

Bouton retour en haut de la page
Fermer