MDJS-FR

“Il n’est pas envisageable” d’annuler les Jeux olympiques de Tokyo, même si une incidence de la pandémie liée au coronavirus n’est pas à exclure, a assuré jeudi la gouverneure de la capitale japonaise, Yuriko Koike.

“On ne peut pas nier que l’annonce d’une pandémie n’aura aucune incidence, mais je pense que l’annulation (des JO) n’est pas à envisager”, a déclaré Mme Koike à la presse.

Depuis plusieurs semaines, des doutes circulent autour de la possibilité de maintenir les JO prévus au Japon du 24 juillet au 9 août, suivis des Jeux paralympiques fin août-début septembre.

Les organisateurs nippons assurent que les Jeux seront organisés comme prévu et le Comité international olympique (CIO) affirme officiellement qu’aucune discussion sur une éventuelle annulation n’a été engagée.

Le CIO affirme être en contact permanent avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a classé au rang de “pandémie” le nouveau coronavirus apparu en Chine en décembre.

Le président du comité d’organisation des JO-2020, Yoshiro Mori, avait déclaré mercredi que les jeux seraient organisés comme prévu tout en admettant que les organisateurs étaient “inquiets” au sujet du virus, avec 124.000 porteurs répertoriés à travers le monde et 4.500 décès.

Le virus a déjà largement perturbé la tenue de nombreuses compétitions sportives à travers le monde.

MDJS-AR
Bouton retour en haut de la page
Fermer