Une convention de partenariat et de coopération visant à fournir au ministère de l’Éducation nationale des cartographies officielles de différentes échelles a été signée lundi à Rabat.

Signée par le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, et le directeur général de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC), Karim Tajmouati, cette convention vise également à mettre à la disposition de ce département des données géographiques, naturelles, économiques, humaines et historiques du Royaume du Maroc.

Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la loi cadre n° 51-17 relative au système d’éducation, de formation et de recherche scientifique, notamment le projet n°8 se rapportant au “développement du modèle pédagogique”.

A cette occasion, M. Amzai a indiqué que cette convention permettra aux établissements scolaires de disposer de cartographies authentiques respectant les normes et les mesures topographiques officielles, ainsi que les données géographiques, naturelles et historiques du Royaume.

Mettant en avant l’importance des cartographies en tant qu’outils pédagogiques efficaces dans la pratique didactique en mesure de faciliter l’enseignement d’un ensemble de matières et de contenus éducatifs, le ministre a relevé que cette initiative reflète la convergence des volontés des deux parties pour développer des cartographies comme supports pédagogiques.

De son côté, M. Tajmouati a souligné qu’en vertu de cette convention, l’ANCFCC mettra à la disposition du ministère des cartographies générales, dont le type et le nombre seront déterminés pour permettra aux étudiants de découvrir la carte de leur pays en termes de géographie, d’organisation des régions et de connaissance des frontières.

Le ministère ambitionne de renouveler les différents supports pédagogiques, les développer et les adapter en permanence, ainsi que de diversifier leurs contenus et formules selon une approche participative ouverte aux différents acteurs et partenaires, sachant que la cartographie constitue un outil pédagogique permettant aux élèves d’acquérir et de voir visuellement les différentes données qu’ils reçoivent.

Il s’engage à remettre ces cartographies aux établissements d’enseignement primaire, collégial, secondaire et préparatoire.

Dans la perspective de réaliser une mobilisation communautaire autour de l’école marocaine conformément aux dispositions de la loi-cadre 51.17, le ministère œuvre à consolider son ouverture sur les départements gouvernementaux, les partenaires institutionnels et la société civile à travers la signature de plusieurs accords de partenariats et de coopération dans l’objectif de mettre en place une école de qualité.

Bouton retour en haut de la page
Fermer