Un mélange des plus splendides de la Taktouka marocaine et du Flamenco espagnol présenté par les groupes Jabal Al Alam et Cristina Heeren a envoûté les férus de la musique et de danse à Tétouan, et ce dans le cadre de la 4ème édition du Festival Flamenco Maroc.

Organisé par le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports -département de la Culture-, et l’ambassade espagnole au Maroc, ce festival a également été l’occasion pour la danseuse Flamenco Luisa Palicio d’éblouir le public par son show impressionnant, avant une tombée de rideau parfaite grâce à une réinterprétation réussie de la chanson “Ana bladi Tétouan” (mon pays est Tétouan).

S’exprimant à cette occasion, le directeur provincial du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Ahmed El Yaalaoui, a indiqué que ce festival est organisé dans plusieurs villes du Royaume, notant que la coopération et l’échange culturel entre le Maroc et l’Espagne ont une histoire et des racines qui reflètent les bonnes relations qui lient les deux pays.

Cette expérience s’inscrit dans le cadre de l’ouverture sur l’autre, la communication, le rapprochement culturel et la diplomatie culturelle, ainsi que l’échange des expériences, à travers la communication directe et la coordination commune, outre le mélange de plusieurs styles artistiques du patrimoine des deux pays, a-t-il ajouté.

Pour sa part, la directrice de l’Institut Cervantes de Tétouan, Lola Lopez Enamorado, a précisé que le Festival Flamenco Maroc, qui est à sa 4ème édition, est un outil et une manifestation du dialogue des civilisations dans sa dimension culturelle et artistique, ainsi qu’un moyen d’ouverture sur l’autre.

L’Institut Cervantes veille à apporter une valeur ajoutée au rapprochement des deux pays et de leurs cultures à travers l’organisation de plusieurs évènements culturels et artistiques, notamment ce Festival, a-t-elle fait savoir, faisant remarquer cette édition a connu un afflux considérable de personnes venues assister aux différents spectacles.

Bouton retour en haut de la page
Fermer