Johannesburg- Le gouvernement sud-africain a annoncé, mercredi soir, la décision de suspendre les réglementations mises en place en mars 2020 pour lutter contre la pandémie de la covid-19.

Dans un avis publié dans le bulletin officiel du gouvernement, le ministre de la Santé, Joe Phaahla, a abrogé les règles relatives au port de masque, aux rassemblements et aux personnes entrant dans le pays.

Les restrictions de la covid-19 avaient été initialement imposées dans le cadre d’un état de catastrophe national. Après sa suspension, les mêmes règles ont été reconduites en vertu du pouvoir accordé au ministre de la Santé.

Le règlement stipulait qu’un maximum de 50% de la capacité d’un espace public pouvait être occupé, à condition que chaque participant soit vacciné contre la covid-19 ou puisse présenter un test négatif obtenu au plus tard 72 heures avant la date du rassemblement.

Concernant les restrictions imposées aux personnes entrant dans le pays, la réglementation exigeait également que les voyageurs produisent un certificat de vaccination valide ou un test PCR négatif.

L’Afrique du Sud est officiellement le pays le plus affecté par la pandémie dans le continent. Selon les chiffres du ministère de la Santé, le pays a enregistré près de 4 millions d’infections au coronavirus, dont plus de 102.000 morts.

Bouton retour en haut de la page
Fermer