Le Festival itinérant d’humour “Afrique du Rire” a jeté l’ancre à Abidjan, l’ultime escale de sa 3ème édition, gratifiant le public d’un spectacle garni d’entrain, d’hilarité et de franche rigolade.

Placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce premier festival ambulant d’humour en Afrique a été lancé cette année de Casablanca pour débarquer à Tanger et Rabat et mettre le cap ensuite sur Cotonou (Bénin), Dakar (Sénégal) avant un clap de fin à Abidjan (Côte d’Ivoire).

Pour le spectacle d’Abidjan, donné à guichet fermé, une constellation d’humoristes invétérés ont gratifié le public, hétéroclite, d’une procession de sketchs époustouflants, dignes de l’écho grandissant de ce projet artistique porté notamment par le Maroco-Ivoirien Tahar Lazrak, alias Oualas, initiateur et cheville ouvrière de l’événement.

Durant près de 3 heures dans une salle bondée du Palais de la culture d’Abidjan, haut-lieu des arts en Côte d’Ivoire, Le Magnific, L’observateur, Digbeu Cravate, Michel Gohou, Patson, le Franco-tunisien Kev Adams, le Rwandais Kimenyi Hervé et Oualas lui même ont distillé un humour mordant, imbibé du quotidien de l’Homme africain, sa bonhomie, sa spontanéité et ses petites naïvetés.

Tout aussi doués les uns que les autres, ces humoristes à la verve intarissable se sont succédé sur scène, provoquant un tonnerre de rires et d’acclamations chez un public conquis où Marocains, Libanais, Ivoiriens, Congolais et Tunisiens se sont côtoyés dans la convivialité et la bonne humeur.

Dans une déclaration à la MAP, Oualas s’est félicité de l’engouement croissant que suscite “Afrique du rire”, soulignant que cette manifestation s’assigne particulièrement pour objectif de promouvoir la culture du continent et de renforcer sa force de projection partout dans le monde.

Fort du succès de ces précédentes éditions, “Afrique du Rire” s’invitera l’année prochaine en Europe, avec des escales notamment en France et en Belgique, a-t-il fait savoir.

Oualas de son nom de scène, est né au Maroc et grandi en Côte d’Ivoire où il a forgé une brillante notoriété. En 2017, il fonde “Afrique Du Rire”, un festival itinérant qui a pour but d’établir un “trait d’union” entre les peuples du continent et ceux d’ailleurs.

A 32 ans, Oualas est l’un des humoristes francophones les plus appréciés du continent, puisant son inspiration notamment dans sa double culture maroco-ivoirienne.

Bouton retour en haut de la page
Fermer