Près de 3 mois après la suspension des vols internationaux en raison de la crise sanitaire, l’Aéroport Mohammed V de Casablanca est à pied d’oeuvre pour accueillir les passagers, dans le strict respect des mesures de distanciation sociale.

En perspective de la reprise des activités, la première plateforme aéroportuaire du Royaume qui accueille plus de 40% du volume du trafic aérien au Maroc a déployé un dispositif draconien basé sur la gestion des risques, pour garantir un environnement sain et rassurant aux passagers transitant par ce hub aérien.

Désinfection intensive, distanciation physique, circuits tracés et caméras thermiques denier cri, l’aéroport de la métropole ne lésine pas sur les moyens pour garantir aux passagers une expérience de voyage saine et confortable et restaurer la confiance dans le transport aérien, un des secteurs économiques qui paie le plus lourd tribut de la crise sanitaire.

Pour se conformer aux consigne sanitaires, l’aéroport prévoit l’adaptation des procédures d’exploitation aux contraintes liées à la gestion de la situation pandémique et des mesures strictes pour le maintien de la distanciation sociale au niveau de tous les espaces d’accueil des passagers.

Il est question également du renforcement des opérations de nettoyage et de désinfection intensive des installations aéroportuaires et la diffusion de messages de sensibilisation sur le respect des consignes de distanciation sociale et des gestes barrières.

“Dans le cadre du plan de reprise de l’activité aéroportuaire et notamment l’accueil des passagers, une série de mesures a été mise en oeuvre par l’Office national des aéroports (ONDA) en coordination avec les départements ministériels concernés, notamment l’Intérieur et la Direction Générale de l’Aviation Civile relevant du ministère du tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale”, a indiqué le directeur de l’aéroport Mohammed V, Abdelhak Mazour dans une déclaration à la MAP, au terme d’une visite de presse pour présenter aux médias les préparatifs de la reprise de l’activité aérienne à l’Aéroport.

“Ces mesures se traduisent principalement par la mise en place d’un dispositif qui permet de protéger les passagers aussi bien que le personnel de l’aéroport”, a-t-il expliqué, citant à titre d’exemple, un dispositif signalétique au sol qui rend possible l’observation de la distanciation sociale.

Il s’agit également d’un certain nombre de panneaux qui indiquent les consignes générales de santé tels que le port du masque, le lavage régulier des mains et l’utilisation le gel hydroalcoolique, ainsi que la diffusion des messages sonores en langues arabe, française et anglaise pour attirer l’attention des passagers sur le respect de ces mesures tout au long de leur passage au niveau de l’aéroport, a-t-il ajouté.

Pour la détection des passagers suspects, l’aéroport s’est doté d’une caméra thermique hyper-sophistiquée qui permet de détecter le passage de plusieurs usagers simultanément pour davantage de fluidité et en même temps détecter les températures qui dépassent la tolérance, a-t-il dit.

“L’Aéroport prévoit également un protocole de prise en charge des passagers ou du personnel suspect qui est déployé par le ministère de la Santé pour évacuer ou réexaminer ces cas pour s’assurer de la véracité de la contamination”, a-t-il expliqué.

En marge de cela, l’ONDA a publié un guide de protection contre la propagation contre le Coronavirus qui reprend pratiquement toutes les mesures instituées par les instances sanitaires et qui visent la protection de tous les usagers de l’aéroport, a-t-il fait savoir.

L’ONDA a mis en place un plan de reprise de l’activité des aéroports du Maroc, pour garantir un accueil sécurisé et rassurant pour les passagers aériens.

Ainsi, l’expérience passager intègre désormais une nouvelle dimension, celle d’assurer un accueil sain et rassurant et un parcours “healthy” dans les aéroports et ce, à travers un dispositif réadaptant les processus et les process de gestion aéroportuaire.

Le dispositif déployé par l’Office porte sur l’exploitation aéroportuaire et gestion des Flux, la sensibilisation et l’information, les opérations de nettoyage et de désinfection et les mesures d’alerte épidémique.

Bouton retour en haut de la page
Fermer