Fès, 25/07/2019 -(MAP)- Le bilan mi-mandat (2015-2018) des réalisations du conseil régional de Fès-Meknès est ‘’très important’’, a affirmé, jeudi à Fès, le président du Conseil, Mohand Laenser.

Lors des trois dernières années, la priorité a porté sur la réduction des disparités dans le monde rural, a souligné M. Laenser dans une déclaration à la presse, en marge de la présentation du bilan mi-mandat du conseil, précisant que 70pc du budget d’équipement, estimé à quelque 1,25 milliard de DH, a été affecté aux secteurs de l’eau, des routes et de l’électricité.

Le reste des investissements a été destiné à des secteurs ‘’très importants’’ et visant le développement de la région, dont l’appui des services sécuritaires, la scolarisation dans le monde rural et le renforcement des partenariats avec les universités, a-t-il ajouté, mettant aussi l’accent sur le soutien du conseil régional aux activités sociales, sportives et culturelles et aux associations de la société civile.

M. Laenser a aussi exprimé sa ‘’satisfaction’’ quant aux réalisations du Conseil régional durant ces dernières années, tout en rappelant l’importance du lancement prochain de la première tranche du programme de développement régional estimé à plus de 10 milliard de DH dédié à la réduction  des disparités et à des projets structurants.

Des investissements d’environ 1,144 MMDH ont été consacrés à la réalisation de projets de développement dans la région Fès-Meknès entre 2015 et 2018. Ces projets ont porté sur le renforcement des infrastructures et le soutien des secteurs culturel et social.

Les projets d’infrastructure ont mobilisé une enveloppe de près de 1,073 MMDH et sont répartis entre les routes rurales (85 projets – 666 MDH), l’eau potable (36 projets -230 MDH), l’électrification rurale (36 projets – 83 MDH), l’appui à la scolarisation (8 projets – 75 MDh) et le renforcement de l’accès aux soins (4 projets – près de 17 MDH).

Lors de la session ordinaire du mois de juillet, tenue récemment, M. Laenser avait indiqué que le conseil a élaboré un programme prévisionnel de projets au titre de l’année 2019, comportant 57 opérations d’une valeur globale de 327MDH, dont 38 opérations (202 MDH) inscrites dans le cadre du programme de réduction des disparités spatiales et sociales dans le monde rural.

Pour accélérer la cadence de réalisation de ces actions, le conseil a procédé, avait-il dit, à la mobilisation de crédits supplémentaires aux projets qui en ont besoin, ajoutant que plusieurs conventions de partenariat ont été, par ailleurs, signées pour la concrétisation d’une série de projets dans le domaine du développement rural, de la formation et de l’emploi et du développement socio-économique.

Bouton retour en haut de la page
Fermer